QUÉBEC, le 2 mars 2022 /CNW Telbec/ - Dans une perspective de développement durable et de conservation, le gouvernement du Québec, par l'entremise du Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ), donne maintenant accès à plus de 12 500 occurrences* floristiques et fauniques en situation précaire. Il rend disponibles ces données dans le but d'améliorer leur accessibilité pour la clientèle, de favoriser la prise en compte des espèces dans les projets d'aménagement du territoire et, enfin, de faciliter l'échange d'information avec les utilisateurs.

Ces données sont rendues publiques au moyen de la Carte des occurrences d'espèces en situation précaire. Cet outil permet de visualiser et de télécharger des renseignements sur ces espèces floristiques et fauniques pour un territoire visé. Il offre aussi la possibilité de créer des rapports d'occurrences, qui regroupent les informations nécessaires pour effectuer des demandes d'autorisation en vertu de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Des données adaptées à la sensibilité des espèces pour favoriser leur protection

Afin d'éviter que la diffusion des données ne cause un préjudice à certaines espèces ou à leur habitat, le CDPNQ a choisi de masquer des informations. Ce choix est basé sur une analyse de la sensibilité des espèces à la diffusion d'information les concernant. Les occurrences généralisées, c'est-à-dire celles dont les informations sont masquées, permettent, malgré l'absence de renseignements précis, de distinguer les territoires pour lesquels le CDPNQ détient des données sur ces espèces de ceux où il n'en détient pas. Il faut également noter que l'absence d'occurrences ne signifie pas l'absence d'espèces en situation précaire sur un territoire.

Des données précieuses pour la conservation de la biodiversité

Le CDPNQ diffuse des données relatives aux espèces en situation précaire à des fins scientifiques, de conservation ou de gestion.

Ces données sont importantes pour :

  • évaluer les priorités de conservation afin de faire des recommandations de désignation en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables ou d'appliquer des mesures de protection pour les espèces en situation précaire;
  • développer ou analyser des projets de conservation et d'aménagement du territoire réalisés par des municipalités, des promoteurs ou divers intervenants et intervenantes en conservation;
  • documenter ou analyser les demandes d'autorisations ministérielles et les études d'impact sur l'environnement;
  • cibler les menaces et les mesures de conservation utiles pour alimenter la préparation de plans de rétablissement d'espèces en situation précaire;
  • contribuer aux projets de recherche en conservation;
  • réviser les lois et règlements;
  • assurer une planification durable de l'aménagement et du développement du territoire québécois, que ce soit sur les plans forestier, agricole, municipal ou autres;
  • contribuer au suivi de l'état de la biodiversité et soutenir les réflexions menant à l'élaboration d'orientations gouvernementales en la matière.

Les données sont tenues à jour grâce à des relevés sur le terrain, réalisés notamment par les gouvernements provincial et fédéral et plusieurs de leurs partenaires, mais également grâce à la contribution des citoyens et citoyennes.

Faits saillants

  • Le CDPNQ existe depuis 1988. Il regroupe des spécialistes de la flore et de la faune, des géomaticiens et géomaticiennes ainsi que des gestionnaires du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il repose également sur une collaboration avec Environnement et Changement climatique Canada.
  • Le CDPNQ se consacre à la documentation, à l'analyse et à la diffusion de l'information relative à l'ensemble des espèces du Québec, principalement aux éléments en situation précaire et aux échantillons remarquables de la biodiversité (localisation, situation, tendance, etc.).
  • Sa mission est de contribuer activement aux décisions ayant une incidence sur la conservation de la biodiversité du Québec.

*  Une occurrence désigne un territoire abritant ou ayant abrité un élément de la biodiversité. Lorsqu'on parle d'une espèce, l'occurrence correspond généralement à l'habitat occupé par une population locale de l'espèce en question.

Liens connexes :

Information :
Relations médias
Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
medias@mern-mffp.gouv.qc.ca   
Tél. : 418 521-3875

Relations avec les médias
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
relations.medias@environnement.gouv.qc.ca 
Tél. : 418 521-3991

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2022/02/c9553.html

Dernière mise à jour : 2 mars 2022