QUÉBEC, le 17 déc. 2021 /CNW Telbec/ - Dans le contexte actuel, et particulièrement en raison de l'émergence du variant Omicron, des mesures additionnelles entreront en vigueur dans plusieurs milieux et en centres hospitaliers dès le lundi 20 décembre, afin de limiter la propagation du virus.

Les mesures concernant les milieux visent notamment les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), certaines ressources de type familial (RTF) et certains milieux accueillant diverses clientèles. Il est primordial de rappeler l'importance d'appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) recommandées, et ce, tant pour le personnel, les usagers et les résidents que pour toutes les autres personnes qui accèdent au milieu de vie.

Ainsi,

  • le dépistage est obligatoire avant une nouvelle admission dans les milieux de vie et de réadaptation, peu importe la provenance de l'usager ;
  • une distance de deux mètres entre les résidents ou les usagers doit être respectée, de même que le port du masque d'intervention de qualité médicale ;
  • la tenue d'activités ou de rencontres dans un espace commun intérieur pour les résidents ou les usagers demeure permise, mais en respectant une distanciation physique de deux mètres et en portant le masque d'intervention de qualité médicale.

Mesures spécifiques dans les RPA :

  • Pour les personnes proches aidantes et les visiteurs, un maximum de 5 personnes à la fois par jour est permis à l'intérieur, et ce, selon la capacité d'accueil de l'unité locative. La distanciation de deux mètres doit être respectée.
  • Il est interdit pour les proches et les visiteurs d'accéder aux aires communes, comme le salon et la salle à manger (sauf exception pour les proches qui aident à l'alimentation d'un résident dans la salle à manger).
  • Pour les repas en salle à manger :
    • Un maximum de quatre résidents par table est autorisé, en conservant une distance de un mètre entre chaque table. Le regroupement des mêmes résidents à une table déterminée devrait être favorisé.
    • Le port du masque demeure obligatoire en tout temps, sauf au moment de manger ou de boire.

Mesures spécifiques dans les CHSLD, certaines RI-RTF et milieux de réadaptation ou qui accueillent des aînés ou des usagers ayant une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme ou présentant des troubles mentaux

  • Pour les personnes proches aidantes et les visiteurs, un maximum d'une personne à la fois, pour un nombre maximal de quatre personnes par jour est autorisé ;
  • Il est interdit aux visiteurs et aux proches d'accéder aux aires communes, comme le salon et la salle à manger, sauf pour les personnes proches aidantes qui aident à l'alimentation d'un résident.

Mesures spécifiques dans les centres hospitaliers

  • Un maximum d'une personne proche aidante à la fois, pour un nombre maximal de 2 personnes par jour est autorisé.
  • Notons qu'un maximum de quatre personnes proches aidantes différentes peuvent se relayer. En cas d'éclosion dans un secteur, ce nombre doit être abaissé à deux.

Faits saillants :

  • Rappelons que depuis le 15 décembre, le port du masque d'intervention de qualité médicale est obligatoire pour toutes les RPA de l'ensemble des régions du Québec. Ainsi, les résidents doivent porter un masque d'intervention lorsqu'ils se déplacent dans la RPA, lorsqu'ils utilisent l'ascenseur et dans les espaces communs intérieurs.
  • Deux millions de tests de dépistage rapide seront distribués pour utilisation dans les différents milieux de vie.
  • Enfin, notons que plusieurs clientèles sont admissibles à une dose de rappel de vaccin, qui permet d'offrir une meilleure protection.

Liens connexes :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2021/17/c8133.html

Dernière mise à jour : 17 décembre 2021