QUÉBEC, le 4 nov. 2022 /CNW Telbec/ - En marge du deuxième Forum sur l'alimentation locale et durable dans les institutions publiques du Québec, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, est fier d'annoncer le renouvellement de l'entente avec l'organisme M361. Cette entente est assortie d'une subvention maximale de 2 150 000 $ afin d'accroître l'achat d'aliments québécois dans les milieux scolaires et de sensibiliser les jeunes Québécois et leurs familles à l'alimentation saine, locale et durable ainsi qu'aux réalités du secteur bioalimentaire.

Ce partenariat avec M361 constitue un des leviers mis en place pour aider les institutions publiques à atteindre les objectifs de la Stratégie nationale d'achat d'aliments québécois (SNAAQ). Il s'inscrit également dans la mise en œuvre du Plan d'action interministériel 2022-2025 de la Politique gouvernementale de prévention en santé (PGPS).

Le partenariat avec M361 permettra de :

  • soutenir un nombre accru d'établissements scolaires qui ont la volonté de s'engager concrètement pour accroître l'accès aux aliments québécois favorisant une alimentation saine, locale et durable, et pour en accroître l'approvisionnement;
  • solliciter un nombre accru d'établissements scolaires publics afin de les inciter à se doter de cibles d'achat d'aliments québécois.

Citations

« L'achat local est une priorité de notre gouvernement et l'État se doit d'être exemplaire en la matière. En ce sens, le partenariat avec M361 nous permettra d'accélérer l'atteinte de nos cibles en milieu scolaire. Par le fait même, nous favoriserons l'acquisition de bonnes habitudes alimentaires tôt dans la vie des élèves du primaire et du secondaire et nous contribuerons ainsi à les pérenniser. D'un point de vue collectif, c'est un important avantage de pouvoir compter sur une nouvelle génération sensible aux bienfaits d'une alimentation saine, locale et écoresponsable, dont l'influence se fera sentir sur les adultes d'aujourd'hui ainsi que sur la société de demain. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Faire en sorte que plus de personnes aient accès à des aliments sains, voilà un geste concret de notre gouvernement pour agir en prévention, améliorer la santé de la population québécoise et réduire les besoins en soins de santé tout comme les inégalités sociales liées à la santé. La collaboration de l'organisme M361 nous permet d'agir directement dans les écoles. Les jeunes peuvent ainsi naturellement intégrer les notions liées à une alimentation saine, locale et durable à l'ensemble de leurs apprentissages, et ce, peu importe leur statut socioéconomique. »

M. Christian Dubé, ministre de la Santé

« Outiller les jeunes et leur famille à conjuguer une alimentation à la fois locale et saine est un objectif emballant. Cela passe par l'amélioration des connaissances et des compétences alimentaires des jeunes, la découverte de nouveaux aliments ainsi que la sensibilisation à l'adoption d'une alimentation saine, locale et durable. Pour y arriver, M361 est fier d'offrir aux écoles du Québec le soutien nécessaire afin de mettre en place des initiatives et des projets durables. Les écoles, des alliées de choix pour l'atteinte de cet objectif, pourront donc compter sur les investissements annoncés dans le cadre de la SNAAQ et du deuxième Plan d'action interministériel de la PGPS pour permettre l'accompagnement de M361, en collaboration avec Équiterre, Aliments du Québec et l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec. »

Mme Marilie Laferté, directrice générale de M361

Faits saillants

  • L'organisme M361 est un partenaire de la SNAAQ depuis 2020. Des aides financières totalisant 1,8 million de dollars lui ont été octroyées. Ces sommes ont permis à 56 écoles publiques du Québec de recevoir une aide financière pour se doter d'une cible d'achat local. Les projets réalisés ont eu une incidence positive sur 11 372 jeunes. Ces derniers ont ainsi pu avoir accès à plus de choix sains, que ce soit par l'entremise d'un bar à salade, d'ateliers de cuisine ou d'autres activités visant l'accroissement de l'approvisionnement de leur école en produits locaux provenant de plus de 440 entreprises bioalimentaires québécoises.
  • Au printemps 2022, le MAPAQ a atteint son objectif de 45 % des établissements ciblés s'étant doté de cibles d'achat d'aliments québécois au printemps 2022.
  • La PGPS, adoptée en 2016, vise à améliorer la santé et la qualité de vie de la population. Le MAPAQ est associé à la PGPS pour les enjeux concernant, entre autres, l'accès à la saine alimentation et l'amélioration de la qualité nutritive des aliments. En juin dernier, le gouvernement a adopté le deuxième Plan d'action interministériel de la PGPS, assorti d'un financement annuel de 40 M$.

Liens connexes 

Facebook Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., LinkedIn Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., TikTok Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., YouTube Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2022/04/c3973.html

Dernière mise à jour : 7 novembre 2022