Trouble bipolaire

Description

Une personne présentant un trouble bipolaire vit ses émotions avec une intensité démesurée et elle a parfois du mal à les maîtriser. Par exemple, la personne peut vivre les événements de sa vie quotidienne avec une profonde tristesse ou un sentiment de bonheur extrême.

La personne présentant un trouble bipolaire passe par des périodes durant lesquelles son humeur est très différente. Ces périodes sont appelées « épisodes ». La fréquence, la durée et l’intensité de ces épisodes peuvent varier d’une personne à l’autre. La personne peut ainsi avoir de la difficulté à remplir ses obligations professionnelles, familiales et sociales. Les épisodes peuvent toutefois être entrecoupés de périodes où l’humeur est « normale ».

Les deux types d’épisodes caractéristiques du trouble bipolaire sont les suivants :

Signes et symptômes

Un épisode de manie se reconnaît à la présence continuelle, pendant au moins une semaine, de plusieurs des signes et symptômes suivants :

  • sentiment de bonheur et de plaisir très intense ou, au contraire, d’irritabilité excessive;
  • hyperactivité, agitation et énergie débordantes;
  • estime de soi démesurée ou idées de grandeur. Par exemple, sentiment exagéré de son importance, de son pouvoir, de son savoir, de son identité ou de ses relations privilégiées;
  • plus grande communicabilité (désir de parler). Par exemple, la personne parle sans arrêt, coupe la parole aux autres;
  • augmentation importante du nombre d’activités professionnelles, scolaires, sociales ou familiales;
  • diminution du besoin de dormir. Par exemple, la personne peut se sentir reposée après seulement 3 heures de sommeil;
  • accélération de la pensée. Par exemple, la personne ressent un trop-plein d’idées ou se perd parfois dans ses idées;
  • grande distraction. Par exemple, la personne est incapable de fixer son attention sur un sujet;
  • comportements à risque qui procurent du plaisir. Par exemple, des achats impulsifs, des investissements financiers risqués ou hâtifs, des comportements sexuels à risque.

Un épisode de dépression se caractérise par la présence continuelle, pendant au moins deux semaines, de plusieurs des signes et symptômes suivants :

  • grande tristesse. Par exemple, la personne pleure souvent;
  • importante perte d’intérêt pour les activités professionnelles, sociales et familiales;
  • fatigue;
  • manque d’énergie ou grande agitation;
  • problèmes de sommeil : la personne dort trop ou pas assez;
  • diminution ou augmentation de l’appétit, pouvant causer une perte ou un gain de poids;
  • sentiment de culpabilité ou d’échec;
  • diminution de l’estime de soi;
  • difficulté à se concentrer sur une tâche;
  • difficulté à prendre des décisions;
  • pensées suicidaires.

Ces signes et symptômes entrainent des difficultés à fonctionner dans la vie de tous les jours.

Une personne peut perdre le contact avec la réalité et avoir des symptômes associés aux troubles psychotiques pendant un épisode de dépression ou, plus fréquemment, en période de manie. Elle peut par exemple entendre des voix ou avoir des idées délirantes.

Quand consulter

N'attendez pas de ne plus être capable de faire vos activités habituelles pour demander de l'aide. Si vous avez des symptômes, vous pouvez consulter certains organismes et associations du domaine de la santé mentale. Ceux-ci offrent de l’information, de l’aide et du soutien. Consultez la section Aide et ressources pour connaître les ressources à votre disposition.

Voyez votre médecin de famille ou un autre professionnel de la santé si :

  • vous ressentez de la détresse;
  • vos symptômes vous empêchent de fonctionner normalement;
  • vous avez de la difficulté à assumer vos responsabilités sociales, professionnelles ou familiales.

Un professionnel de la santé pourra évaluer si vous avez un trouble bipolaire ou un autre problème de santé qui présente des symptômes semblables. Pour bien vous évaluer, il aura peut-être besoin de faire un bilan de votre condition physique ou de vous prescrire des tests de laboratoire. Il vous proposera un plan de traitement adapté à vos besoins.

Si vous pensez au suicide et que vous craignez pour votre sécurité ou pour celle des gens autour de vous, consultez la page Prévenir le suicide. Vous y trouverez plus d’informations sur l’aide et les ressources disponibles.

Soins et services

Il existe des traitements dont l’efficacité est reconnue et des interventions psychosociales qui permettent à la personne d’améliorer son fonctionnement au quotidien et son équilibre personnel. Les traitements permettent notamment de soulager les symptômes liés au trouble bipolaire et d’aider la personne à reprendre le contrôle sur sa vie et ses activités quotidiennes. Plus une personne consulte tôt, meilleures sont ses perspectives de rétablissement.

Dans la majorité des cas, un trouble bipolaire se traite par des interventions psychologiques (éducation psychologique, résolution de problèmes, thérapie cognitivo-comportementale, etc.) et la prise de médicaments.

Des interventions complémentaires sur les saines habitudes de vie, la gestion du stress ou la participation à un groupe de soutien peuvent également aider.

Pour en savoir plus, consultez la section Soins et services de la page sur les troubles de l’humeur.

Problématiques associées

Compte tenu des difficultés que connaissent les personnes présentant un trouble bipolaire dans la vie quotidienne, elles peuvent parfois connaître d’autres problèmes comme :

Ces difficultés peuvent être accentuées par les préjugés entourant les troubles mentaux et entraîner des conséquences sur l’entourage.

Préjugés

Les personnes présentant un trouble bipolaire sont parfois victimes de leurs propres préjugés et de ceux qui existent dans la société. Ces préjugés découragent les personnes à demander de l’aide ou à continuer leur traitement. Pour en savoir plus sur les préjugés, leurs conséquences et la façon dont vous pouvez les combattre, consultez la page Combattre les préjugés sur les troubles mentaux.

Conséquences sur l’entourage

L’entourage de la personne présentant un trouble bipolaire peut être grandement affecté par la situation. Ses proches peuvent avoir besoin d’information pour bien comprendre ce trouble et mieux communiquer avec elle, ou de soutien pour eux-mêmes.

Pour en savoir plus, consultez la section Soutien pour les proches des personnes présentant des troubles mentaux ou la page Vivre auprès d’une personne présentant un trouble mental.

Santé mentale et prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir le trouble bipolaire. Cependant, si vous avez des symptômes associés à ce trouble, vous pouvez agir dès aujourd’hui. Les conseils pour maintenir une bonne santé mentale vous aideront à changer certaines habitudes de vie. Ces changements vous aideront à améliorer votre état de santé et à réduire ou à éliminer certains facteurs de risque associés aux troubles mentaux.

Facteurs de risque

Le trouble bipolaire n’a pas qu’une seule cause. Souvent, c’est une combinaison de plusieurs facteurs qui entraîne l’apparition des symptômes. Voici quelques-uns de ces facteurs :

  • facteurs biologiques : l’hérédité, soit le fait que d’autres personnes de la famille présentent ou ont déjà présenté ce trouble;
  • facteurs sociaux : la présence de facteurs de stress dans la vie de la personne;
  • facteurs environnementaux : la consommation abusive d’alcool, de drogues, ou la dépendance à ces substances.

Les recherches récentes sur les causes de la bipolarité tendent vers un dérèglement de l’équilibre biochimique du cerveau associé à une vulnérabilité au stress émotionnel et physique.

Personnes à risque

Le trouble bipolaire touche environ 1 % de la population. Il commence généralement à se manifester à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Le trouble bipolaire peut affecter n’importe qui, sans distinction d’âge, de sexe, de statut social, de niveau d’éducation, de nationalité ou d’origine ethnique.

Aide et ressources

Pour trouver des ressources d’information et de soutien, ou pour obtenir des soins ou des services pour les troubles bipolaires, consultez la page Ressources d’aide et de soutien en santé mentale.

Dernière mise à jour : 6 mai 2022

Avis

L’information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l’avis d’une ressource professionnelle de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, consultez une ressource professionnelle.

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec