Description

Les personnes âgées de 16 ans et plus peuvent être vaccinées contre la COVID‑19, à moins de contre-indications.

La vaccination est recommandée en priorité aux personnes qui courent un risque plus élevé de complications à cause de la COVID‑19, notamment les personnes âgées de 70 ans et plus qui vivent en CHSLD.

Deux vaccins sont actuellement autorisés :

  • Le vaccin de Pfizer/BioNTech, autorisé chez les personnes âgées de 16 ans et plus;
  • Le vaccin de Moderna, autorisé chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

Les études se poursuivent pour autoriser la vaccination chez les personnes âgées de moins de 16 ans.

Les vaccins actuellement autorisés sont à base d’acide ribonucléique (ARN) messager, c’est-à-dire qu’ils contiennent un brin d’ARN d’une des protéines présentes à la surface du virus SRAS‑CoV‑2, responsable de la COVID‑19. Ce brin d’ARN sert de « recette » au système immunitaire pour produire la protéine. Comme l’ARN est fragile, il est inséré dans une boule de graisse protectrice qui lui permet de pénétrer dans l’organisme et de conserver sa forme jusqu’à ce qu’il entre dans les cellules humaines. Une fois entré, il fournit la recette aux cellules afin qu’elles produisent la protéine. Ensuite, le système immunitaire produira des anticorps en réaction à la présence de cette protéine qu’il reconnait comme étant un virus.

Ces vaccins ne protègent pas contre le rhume et les infections respiratoires causées par d’autres virus, comme la grippe.

Nombre de doses

Les vaccins contre la COVID‑19 approuvés par Santé Canada nécessitent deux doses. Ils sont administrés par voie intramusculaire.

L’efficacité de ces vaccins 14 jours après l’administration de la 1re dose et avant la 2e dose est de 92 %. La 2e dose sert surtout à assurer une protection à long terme. Dans le contexte actuel de propagation très élevée de la COVID‑19, l’administration de la 2e dose peut être reportée afin de permettre à plus de gens d’être vaccinés.

Où vous faire vacciner

Plus d’informations seront disponibles ultérieurement sur les lieux de vaccination.

La vaccination contre la COVID‑19 sera gratuite et sera effectuée uniquement par le Programme québécois d’immunisation. Il ne sera pas possible de se procurer des doses sur le marché privé.

Toute communication électronique ou téléphonique proposant un vaccin contre la COVID‑19 moyennant des frais est frauduleuse. Si vous pensez avoir été victime d'une communication frauduleuse, veuillez en informer le Centre antifraude du Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Sécurité et efficacité des vaccins

Les vaccins contre la COVID‑19 approuvés par Santé Canada sont sécuritaires. Ils ont fait l’objet d’études de qualité portant sur un grand nombre de personnes et ont franchi toutes les étapes nécessaires avant d’être approuvés. L’efficacité de ces vaccins 14 jours après l’administration de la 1re dose et avant la 2e dose est de 92 %. Leur efficacité est estimée à 95 % après deux doses. Les experts suivent de très près toute manifestation indésirable qui pourrait survenir après la vaccination et prennent les mesures appropriées pour s’assurer que les vaccins sont sécuritaires et efficaces.

Symptômes après la vaccination

Des symptômes peuvent être causés par la vaccination, par exemple une rougeur à l’endroit où l’injection a été faite. D’autres problèmes peuvent arriver par hasard et n’ont aucun lien avec la vaccination, par exemple un rhume ou une gastro.

La majorité des réactions sont bénignes et de courte durée. Les réactions sont moins fréquentes chez les personnes âgées de plus de 55 ans.

Des réactions causées par le vaccin qui empêchent la poursuite des activités quotidiennes pendant un ou deux jours peuvent survenir chez une petite minorité de vaccinés, notamment de la fatigue, un mal de tête et des douleurs musculaires ou aux articulations. Ces réactions sont moins fréquentes chez les personnes âgées et arrivent un peu plus souvent après la 2e dose.

Les vaccins ne peuvent pas causer la COVID‑19 car il ne contient pas le virus SRAS‑CoV‑2 responsable de la maladie. Par contre, une personne qui a été en contact avec le virus durant les jours précédant la vaccination ou dans les 14 jours suivant la vaccination pourrait quand même faire la COVID‑19. Il est important de continuer d’appliquer les mesures sanitaires jusqu’à ce qu’une majorité de la population ait été vaccinée.

Nature et fréquence des réactions connues causées par ces vaccins

Fréquence

Réactions connues causées par ces vaccins

Dans la majorité des cas
(plus de 50 % des gens)

  • Douleur à l’endroit où l’injection a été faite

Très souvent
(moins de 50 % des gens)

  • Mal de tête, fatigue, fièvre ou frissons
  • Douleurs aux jointures
  • Douleurs musculaires
  • Diarrhée, vomissements
  • Enflure des ganglions sous les aisselles
Souvent
(moins de 10 % des gens)
  • Rougeur, gonflement à l’endroit où l’injection a été faite
Rarement
(moins de 1 personne sur 1 000)
  • Enflure du visage

Environ 4 personnes sur 100 000 peuvent faire une réaction allergique grave après avoir reçu le vaccin. La fréquence de cette réaction est plus élevée que ce qui est attendu habituellement après un vaccin, mais elle demeure très rare.

Quoi faire après la vaccination

Conseils à suivre dans les minutes suivant la vaccination

Attendez 15 minutes avant de quitter l’endroit où vous avez reçu le vaccin. Si une réaction allergique survient, les symptômes apparaîtront quelques minutes après la vaccination.

Si vous ressentez des effets secondaires, informez-en immédiatement la personne qui vous a donné le vaccin. Elle pourra vous traiter sur place.

Conseils à suivre à la maison

Si vous avez une rougeur, une douleur ou un gonflement à l’endroit où l’injection a été faite, appliquez-y une compresse humide froide.

Au besoin, utilisez un médicament contre la fièvre ou les malaises.

Quand consulter

Consultez un médecin si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • Vous ressentez des symptômes graves ou inhabituels.
  • Vos symptômes s’aggravent au lieu de s’améliorer.
  • Vos symptômes durent depuis plus de 48 heures.

Si vous présentez des symptômes de la COVID‑19, consultez l’Outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID‑19 pour savoir si un test de dépistage est nécessaire.

Mesures sanitaires

Continuez de suivre les mesures sanitaires jusqu’à nouvel ordre.