Étapes d'une démarche de gestion des risques en sécurité civile

Afin de mieux connaître les risques, de prévenir les sinistres ou se préparer à y faire face, le gouvernement recommande fortement aux municipalités, aux entreprises et aux organisations de toute nature de réaliser une démarche de gestion des risques. La démarche proposée par le ministère de la Sécurité publique est un processus d’amélioration continue qui comporte 5 étapes, détaillées dans le guide Gestion des risques en sécurité civile.

Leadership, communication et consultation

La réalisation d’une démarche de gestion des risques requiert à la base, un fort leadership. Il faut notamment établir des objectifs précis, démontrer un engagement ferme à l’atteinte de ceux-ci et mobiliser les personnes concernées afin d’y arriver. Ces dernières doivent avoir l’occasion de s’exprimer, que ce soit par exemple par la création de comités ou de groupes de travail, ou par des consultations auprès des citoyens afin de connaître leurs préoccupations.

Établissement du contexte

La mise en place d’une démarche de gestion des risques nécessite une juste compréhension du contexte général dans lequel elle sera réalisée. Pour obtenir une image claire de la situation initiale, il importe d’analyser le contexte interne et externe ainsi que celui associé à la gestion des risques. Par exemple : les négociations en cours concernant des conventions collectives de travail, les ententes existantes avec des partenaires, etc. L’établissement du contexte implique aussi de se donner des critères d’évaluation des risques, qui seront utiles à l’étape de l’appréciation des risques.

Appréciation des risques de sinistre

L’appréciation des risques de sinistre consiste à identifier, à analyser et à évaluer les risques présents sur le territoire. Cette étape est cruciale afin de prendre des décisions éclairées et de planifier la mise en œuvre de plusieurs mesures destinées à réduire les risques et à répondre efficacement aux sinistres.

Concrètement, l’appréciation des risques cherche entre autres à répondre aux questions suivantes :

  • Quels aléas peuvent se produire sur notre territoire?
  • Quand?
  • À quel endroit exactement?
  • Pourquoi?
  • Quelles en seraient les conséquences sur les éléments vulnérables du milieu?

Pour répondre à ces questions, plusieurs outils sont disponibles. Des cartes interactives peuvent notamment être consultées pour connaître les zones exposées aux glissements de terrain, à l’érosion côtière et aux inondations :

Portail IGO2 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Données Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Application Territoires Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Géo-Inondations Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (cartes des zones exposées aux inondations seulement)

Pour obtenir des données sociodémographiques utiles à l’établissement du profil de vulnérabilité du territoire de sa municipalité :

Institut national de santé publique du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Institut de la statistique du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Statistique Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Des sources d’information locales peuvent aussi être mises à contribution, par exemple le schéma d'aménagement et de développement (disponible dans l’application Territoires Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou, dans certain cas, sur Données Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.) ainsi que le schéma de couverture de risques en sécurité incendie d’une MRC.

Traitement des risques

Le traitement des risques consiste à identifier les mesures potentielles qui pourraient permettre de réduire les risques, à évaluer et à sélectionner celles devant être adoptées, en fonction de leur pertinence et de leur efficacité et enfin à planifier leur mise en œuvre. Les mesures de traitement des risques retenues doivent ensuite être mises en place afin d’éliminer ou de réduire les risques à un niveau acceptable.

Suivi et révision

Tout au long de la démarche de gestion des risques, il convient de faire le suivi et la révision des différentes étapes réalisées pour s’assurer entre autres de la pertinence des priorités établies ainsi que de l’efficacité des mesures mises en place.

Dernière mise à jour : 17 novembre 2021

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec