Pièges autorisés par espèces

Le type d’engin autorisé pour le piégeage varie selon l’espèce. La plupart doivent être certifiés.

Consulter les meilleures pratiques de piégeage (PDF 20 Mo).

Fiches des meilleurs modèles de conception d’un collet mortel pour les renards, les lynx, le coyote et le loup (PDF 704 Ko)

Castor

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort), mais doit être certifié.
  • Cage à capture vivante, mais doit être certifiée.
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal par une patte à l’aide d’un piège à mâchoires.
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal à l’aide d’un collet, lequel est muni d’un dispositif qui l’empêche de se relâcher.

Loutre de rivière

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort), mais doit être certifié.
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal par une patte à l’aide d’un piège à mâchoires.
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal à l’aide d’un collet, lequel est muni d’un dispositif qui l’empêche de se relâcher.

Rat musqué

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort), mais doit être certifié.
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal par une patte à l’aide d’un piège à mâchoires, mais doit être certifié (PDF 8.12 Mo).
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal par une patte à l’aide d’un piège à mâchoires, lequel est muni d’un dispositif prévenant l’automutilation (ex. : « Stoploss »).
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal à l’aide d’un collet, lequel est muni d’un dispositif qui l’empêche de se relâcher, mais doit être certifié (PDF 8.12 Mo).
  • Cage mortelle sous-marine, mais seulement aux périodes indiquées. La cage doit avoir un clapet à chaque ouverture. Elle peut être munie d’ailes ou de guideaux, destinée à être submergée par un minimum de 2,5 cm d’eau. La longueur de la cage est d’au plus 92 cm. Lorsque la cage est ronde, le diamètre est d’au plus 35 cm. Si elle est d’une autre forme, les côtés sont d’au plus 20,5 cm. Le grillage de la cage ne peut avoir un diamètre inférieur à 2,5 cm lorsque les mailles sont rondes et il ne peut avoir une diagonale inférieure à 3,5 cm lorsqu’elles sont d’une autre forme.

Vison d’Amérique

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort).
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal par une patte à l’aide d’un piège à mâchoires.
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal par une patte à l’aide d’un piège à mâchoires, lequel est muni d’un dispositif prévenant l’automutilation (ex. : « Stoploss »).
  • Système de noyade installé pour retenir l’animal à l’aide d’un collet, lequel est muni d’un dispositif qui l’empêche de se relâcher.
  • Cage mortelle sous-marine, mais seulement aux périodes indiquées. La cage doit avoir un clapet à chaque ouverture. Elle peut être munie d’ailes ou de guideaux, destinée à être submergée par un minimum de 2,5 cm d’eau. La longueur de la cage est d’au plus 92 cm. Lorsque la cage est ronde, le diamètre est d’au plus 35 cm. Si elle est d’une autre forme, les côtés sont d’au plus 20,5 cm. Le grillage de la cage ne peut avoir un diamètre inférieur à 2,5 cm lorsque les mailles sont rondes et il ne peut avoir une diagonale inférieure à 3,5 cm lorsqu’elles sont d’une autre forme.

Ours noir

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Collet mortel muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur le cou de l’animal (système sur terre), mais seulement à l’automne.
  • Lacet à capture vivante muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur une patte de l’animal.

Martre d’Amérique, pékan et raton laveur

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort), mais doit être certifié.
  • Collet mortel muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur le cou de l’animal (système sur terre).
  • Piège à capture vivante (ressort) conçu pour retenir l’animal par une patte (système sur terre). Il est autorisé seulement pour le raton laveur et le piège doit être certifié.
  • Cage à capture vivante. Elle est autorisée seulement pour le raton laveur et le piège doit être certifié. La cage doit avoir une longueur de plus de 122 cm et une hauteur de plus de 46 cm.

Coyote et loup

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort).
  • Collet mortel muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur le cou de l’animal (système sur terre).
  • Piège à capture vivante (ressort) muni de mâchoires adaptées et conçu pour retenir l’animal par une patte (système sur terre). Ce type de piège doit être muni de deux mâchoires parallèles d’au moins 9 mm d’épaisseur (laminées métalliques) ou ne se touchant pas sur toute leur longueur lorsqu’elles sont refermées l’une sur l’autre (décalées) ou n’ayant pas de surface de contact métallique avec l’animal (coussinées ou non métalliques). Pour le loup, le piège doit être certifié.
  • Lacet à capture vivante muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur une patte de l’animal (système sur terre). Pour le loup, le piège doit être certifié.

Lynx du Canada et lynx roux

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort), mais doit être certifié.
  • Collet mortel muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur le cou de l’animal (système sur terre).
  • Piège à capture vivante (ressort) conçu pour retenir l’animal par une patte (système sur terre), mais doit être certifié.
  • Lacet à capture vivante muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur une patte de l’animal (système sur terre), mais doit être certifié.

Renard arctique et renard roux

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort).
  • Collet mortel muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur le cou de l’animal (système sur terre).
  • Piège à capture vivante (ressort) conçu pour retenir l’animal par une patte (système sur terre) et dont les mâchoires ne sont pas munies de dents, crocs, griffes, barbelés ou autres dentelures.
  • Piège à capture vivante (ressort) muni de mâchoires adaptées et conçu pour retenir l’animal par une patte (système sur terre). Ce type de piège doit être muni de deux mâchoires parallèles d’au moins 9 mm d’épaisseur (laminées métalliques) ou ne se touchant pas sur toute leur longueur lorsqu’elles sont refermées l’une sur l’autre (décalées) ou n’ayant pas de surface de contact métallique avec l’animal (coussinées ou non métalliques).
  • Lacet à capture vivante muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur une patte de l’animal (système sur terre).

Belette à longue queue, belette pygmée, écureuil gris, écureuil roux, hermine et mouffette rayée

L’utilisation des pièges suivants est autorisée :

  • Piège mortel (ressort). Pour les belettes et l’hermine, le piège est autorisé s’il est certifié seulement.
  • Collet mortel muni d’un dispositif l’empêchant de se relâcher, lorsque refermé sur le cou de l’animal (système sur terre).
  • Cage à capture vivante. Elle est autorisée seulement pour la mouffette rayée. La cage doit avoir une longueur de plus de 122 cm et une hauteur de plus de 46 cm.

Renseignements sur la réglementation

Dernière mise à jour : 31 août 2023

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec