Certificat en technique de carburation au gaz, classe 1 (TCG-1)

Pour exercer un métier réglementé dans le domaine du gaz, il est obligatoire de détenir un certificat de qualification du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Description du métier

Le certificat de qualification en technique de carburation au gaz, classe 1 est obligatoire pour toute personne qui

  • inspecte des systèmes d’alimentation en gaz de moteurs à combustion interne, y compris pour le gaz naturel liquéfié;
  • les entretient;
  • les répare;
  • les modifie;
  • effectue la vidange des réservoirs des véhicules routiers fonctionnant au gaz naturel liquéfié.

Pour obtenir de l’information sur le marché du travail et sur les perspectives d’emploi au Québec et dans votre région, consultez la page Explorer des métiers et des professions.

Champ d’application

Le certificat de qualification en technique de carburation au gaz, classe 1, est requis pour les travaux exécutés sur les systèmes d’alimentation des moteurs à combustion interne fonctionnant au gaz, que ce soit le propane (gaz de pétrole liquéfié (GPL), le gaz naturel comprimé (GNC) ou le gaz naturel liquide (GNL).

Toutefois, une personne travaillant uniquement sur les moteurs qui fonctionnent au GPL ou au GNC aurait avantage à considérer les qualifications Technique de carburation au gaz, classe 2 (TCG-2) ou Technique de carburation au gaz, classe 3 (TCG-3).

Le réapprovisionnement en carburant d’un véhicule fonctionnant au gaz naturel (GNC ou GNL) ne nécessite pas de certificat de qualification, mais pour le gaz naturel liquéfié, un apprentissage se révèle indispensable.

Le remplissage d’un véhicule fonctionnant au propane nécessite la détention de l’un des deux certificats, soit : Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.emplissage de bouteilles et de véhicules au propane (RBVP) ou Remplissage de véhicules au propane (RVP).

Le certificat de qualification n'est pas obligatoire pour les travaux en lien avec la fabrication des appareils au gaz et ses composantes.

Le fait de ne pas être en possession d’un certificat ou d’une carte d’apprenti valides lors de l’exécution des travaux visés par le certificat en technique de carburation au gaz, classe 1, une infraction passible d’une amende.

Inscription au programme d’apprentissage

Pour obtenir le certificat de qualification, vous devez tout d’abord vous inscrire au programme d’apprentissage en technique de carburation au gaz, classe 1 (TCG-1).

Pour être admissible au programme d’apprentissage, l’apprentie ou l’apprenti doit :

  • produire une attestation d’expérience de travail d’au moins 24 mois en tant que mécanicienne ou mécanicien d’équipements motorisés;

ou

  • être titulaire d’une carte de compétence compagnon mécanicien/mécanicienne de véhicule automobile toutes catégories de l’un des six Comités paritaires de l’industrie de l’automobile.

Prenez connaissance des procédures à suivre en consultant la page Démarches pour obtenir un certificat de qualification obligatoire.

Veuillez joindre à votre demande d’inscription les documents requis et le paiement des droits exigibles selon la tarification en vigueur (PDF 110 Ko).

Reconnaissance de vos compétences

Selon vos expériences de travail, vos diplômes ou vos compétences professionnelles, le Ministère peut

  • réduire la durée de votre apprentissage;
  • vous exempter des formations obligatoires;
  • vous délivrer un certificat de qualification sans aucune exigence.

Pour demander la reconnaissance, veuillez joindre à votre demande d’inscription une photocopie lisible de vos relevés de notes, diplômes, attestations ou certificats, ainsi que le paiement des droits exigible.

Pour faire reconnaître des heures d’expérience acquise en technique de carburation au gaz, classe 1, remplissez le formulaire Attestation de l’expérience de travail en technique de carburation au gaz classes 1, 2 et 3 (PDF 197 Ko).

Accord de commerce et de coopération Québec-Ontario

Si vous êtes titulaire d’un certificat de qualification délivré en Ontario et souhaitez exercer votre métier au Québec, veuillez consulter la page Accord de commerce et de coopération Québec-Ontario.

Accord de libre-échange canadien

Si vous êtes titulaire d’un certificat équivalent délivré par une autre province, par un territoire canadien, ou encore par un autre organisme reconnu, le Ministère peut vous délivrer le certificat de qualification en vous exemptant de l’examen ou d’autres exigences du programme d’apprentissage. Veuillez consulter l’Accord de libreéchange canadien (ALEC).

Carte d’apprenti

Vous devez être inscrite ou inscrit au programme d’apprentissage à titre d’apprentie ou d’apprenti pour la délivrance d’une carte d’apprenti.

Votre carte d’apprenti doit être valide pendant toute la durée de votre apprentissage ainsi qu’au moment de passer l’examen de qualification.

Un avis de renouvellement vous sera transmis dans les semaines précédant la date d’expiration de celle-ci.

Vous devez renouveler annuellement votre carte d’apprenti et payer les droits exigibles pour continuer à exercer votre métier légalement. Une nouvelle carte vous sera délivrée.

Apprentissage

L’apprentie ou l’apprenti doit effectuer un minimum de 320 heures d’apprentissage sous la supervision d’une travailleuse ou d’un travailleur certifié (compagne ou compagnon).

Les compétences suivantes doivent être acquises par l’apprentie ou l’apprenti sous la supervision d’une travailleuse ou d’un travailleur certifié (compagne ou compagnon) qui en atteste la maîtrise :

Vidanger un réservoir de gaz naturel liquéfié selon une méthode approuvée par le fabricant;

Inspecter, entretenir, réparer et modifier les systèmes d’alimentation en gaz, y compris pour le gaz naturel liquéfié.

Pour plus d’information, veuillez consulter le Guide d’apprentissage – Technique de carburation au gaz, classe 1 (TCG-1) (PDF 1.87 Mo).

Le Guide d’encadrement de l’apprentissage – Technique de carburation au gaz, classe 1 (TCG-1) (PDF 1.12 Mo) est mis à la disposition de toute personne qui accompagne une apprentie ou un apprenti dans sa démarche de qualification.

Formations obligatoires

Vous devez suivre et réussir les formations obligatoires mentionnées ci-dessous. D’autres établissements que ceux mentionnés peuvent être reconnus.

Examen de qualification

Pour être admissible à l’examen de qualification, vous devez

  • avoir acquis tous les éléments de qualification décrits au programme;
  • avoir complété la durée minimale d’apprentissage prescrite;
  • avoir réussi les formations professionnelles requises.

Pour vous inscrire à l’examen, vous devez payer les droits d’inscription à l’examen selon la tarification en vigueur (PDF 110 Ko).

Caractéristiques

L’examen de qualification porte sur les principaux aspects de la qualification en technique de carburation au gaz, classe 1 et privilégie le contenu du Guide d’apprentissage – Technique de carburation au gaz, classe 1 (TCG-1) (PDF 1.87 Mo).

  • Examen écrit, avec questions à choix multiple
  • Durée : 3 heures
  • Nombre de questions : de 45 à 55
  • Note de passage : 60 %
  • Langue : français (anglais, sur demande)

Le matériel permis ainsi qu’une calculatrice seront mis à votre disposition.

Aucun cellulaire, téléavertisseur, ordinateur portable ou autre équipement électronique ne sera permis dans la salle d’examen.

Contenu de l’examen

Répartition estimative en pourcentage des questions de l’examen établie en fonction des éléments de compétence de la qualification :

  • 70 % portent sur l’inspection, l’entretien, la réparation et la modification des systèmes d’alimentation en gaz, y compris pour le gaz naturel liquéfié;
  • 30 % portent sur la vidange d’un réservoir gaz naturel liquéfié selon une méthode approuvée par le fabricant.

Préparation à l’examen

Votre apprentissage et les activités de formation obligatoires vous préparent à l’examen.

Pour connaître le type de questions présentées dans l’examen, consultez les exemples de questions ci-dessous.

Pour vous aider à répondre aux questions, il est recommandé de consulter le code d’installation du gaz naturel pour les véhicules (CAN/CSA-B109.01) et le Code d’installation des réservoirs et des systèmes d’alimentation en propane sur les véhicules routiers (CAN/CSA-149.5.05). Ils seront fournis lors de l’examen.

Question 1

Vous devez effectuer une réparation sur un réservoir de GNL qui nécessite de transférer le GNL du véhicule dans un autre réservoir. En tenant, compte que vous devez porter l’équipement de protection individuel requis pour effectuer cette tâche, qu’elle sera la procédure à appliquer?

Choix de réponse :

A) Assurer la mise à la masse du véhicule, fixer l’adaptateur avec soupape de surpression, fixer l’adaptateur du réservoir avec soupape de purge et ouvrir le robinet de vidange du réservoir et laisser le GNL s’écouler.

B) Reportez-vous au manuel du fabricant pour connaître la procédure qui s’applique pour une telle intervention.

C) Assurer la mise à la masse du véhicule, fixer l’adaptateur à démontage rapide de la station, fixer l’adaptateur du réservoir avec soupape de purge et ouvrir le robinet de vidange du réservoir et laisser le GNL s’écouler.

D) Reportez-vous à la procédure qui s’applique dans votre entreprise pour une telle intervention.

B) Reportez-vous au manuel du fabricant pour connaître la procédure qui s’applique pour une telle intervention.

Référence : Se référer aux pratiques du métier apprises lors du compagnonnage.

Question 2

À la suite d’une conversion, par une personne qualifiée, d’un véhicule routier pour celui-ci puisse être alimenté au gaz naturel comprimé, quels sont les éléments à vérifier avant d’accorder une autorisation de circuler?

1. L’installation a été faite conformément à la règlementation en vigueur;

2. Le fonctionnement du système est sécuritaire;

3. L’étanchéité du système au gaz a été vérifiée conformément à la règlementation en vigueur;

4. Un représentant de l’autorité règlementaire a inspecté le véhicule;

5. Les réservoirs de gaz naturel portent un numéro d’enregistrement canadien (NEC).

Choix de réponse :

A) 1, 2 et 4

B) 2, 3 et 5

C) 1, 2, 3 et 4

D) 1, 2, 3 et 5

D) 1, 2, 3, et 5

  • L’installation a été faite conformément à la règlementation en vigueur.
  • Le fonctionnement du système est sécuritaire.
  • L’étanchéité du système au gaz a été vérifiée conformément à la règlementation en vigueur.
  • Les réservoirs de gaz naturel portent un numéro d’enregistrement canadien (NEC).

Référence : Se référer au code CAN-CSA-N-109.01 (en vigueur) – Code d’installation du gaz naturel pour les véhicules, articles 5.2.

Question 3

Quelle est la pièce du système d’alimentation au propane qui doit être chauffée par le liquide de refroidissement du moteur? 

Choix de réponse :

A) La bouteille (tank).

B) Le convertisseur (vaporizor).

C) Le capteur de pression du réservoir.

D) La soupape d'arrêt (fuel lock).

B) Le convertisseur (vaporizor)

Référence : Se référer aux pratiques du métier apprises lors du compagnonnage. 

Certificat de qualification

Si vous réussissez l’examen de qualification, votre certificat vous sera expédié par la poste.

Si vous échouez à l’examen, vous aurez la possibilité de passer un examen de reprise.

Renouvellement du certificat de qualification

La durée de validité du certificat est de quatre ans.

Vous devez renouveler votre certificat pour continuer à exercer votre métier légalement.

Pour plus d’information, veuillez consulter la page Démarche pour obtenir un certificat de qualification obligatoire.

Dernière mise à jour : 1er mars 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec