Une technicienne ou un technicien de véhicules de loisirs (CNP 7334) travaille sur

  • les motocyclettes à deux ou à trois roues;
  • les scooters;
  • les véhicules tout-terrain (dont les véhicules de type côte à côte);
  • les motoneiges;
  • les motomarines;
  • les moteurs hors-bord.

Cette personne

  • assemble des véhicules de loisirs;
  • établit des diagnostics et choisit les composantes de remplacement;
  • doit déceler les signes d’usure, de dommage ou toute autre anomalie qui nécessite des réparations et qui n’est pas inscrite sur le bon de travail, afin d’assurer la sécurité de la conductrice ou du conducteur du véhicule;
  • installe les accessoires et personnalise les véhicules en fonction des goûts et des préférences de la clientèle.

Elle effectue l’entretien et répare

  • des moteurs à essence, des directions, des boîtes de vitesses, des embrayages;
  • différents systèmes de refroidissement, d’alimentation, d’échappement, d’antipollution, de suspension, de freinage, d’entraînement et de propulsion;
  • des systèmes électriques et électroniques.

À l’occasion, elle doit se déplacer sur les lieux d’une panne, par exemple en forêt sur des sentiers de motoneige ou de véhicules tout-terrain, ainsi que sur des plans d’eau.

Elle travaille seule ou en collaboration avec d’autres techniciennes ou techniciens, directrices ou directeurs du service, conseillères ou conseillers techniques, commis aux pièces, etc.

La très grande majorité des entreprises (94,4 %) utilise les services de salariées et salariés, alors que dans environ 3 % des entreprises, le propriétaire est le seul technicien en place.

Entreprises visées

La norme s’adresse principalement aux personnes travaillant comme technicienne ou technicien de véhicules de loisir dans

  • des concessionnaires;
  • des détaillants de véhicules de loisirs;
  • des entreprises commerciales spécialisées dans l’entretien et la réparation.

Compétences à maîtriser

Il est essentiel de maîtriser les compétences suivantes pour obtenir le certificat de qualification professionnelle :

  • Assembler des véhicules de loisirs.
  • Effectuer des modifications esthétiques et fonctionnelles sur des véhicules de loisirs.
  • Effectuer l’entretien de véhicules de loisirs.
  • Effectuer la réparation de moteurs et de systèmes de refroidissement de véhicules de loisirs.
  • Effectuer la réparation de systèmes d’alimentation, d’échappement et d’antipollution de véhicules de loisirs.
  • Effectuer la réparation de systèmes de suspension, de direction et de freinage de véhicules de loisirs.
  • Effectuer la réparation de boîtes de vitesses et de systèmes d’embrayage de véhicules de loisirs.
  • Effectuer la réparation de systèmes de transmission de pouvoir de véhicules de loisirs.
  • Effectuer la réparation de systèmes électriques essentiels et de confort de véhicules de loisirs.
  • Évaluer l’état de véhicules de loisirs à des fins de reprise.

Durée de l'apprentissage

La durée de l’apprentissage varie selon l’expérience de l’apprentie ou l’apprenti, l’organisation du travail, la formation scolaire, etc.

Il faut prévoir d’un à deux ans lorsque cette personne n’a aucune expérience du métier.

Former une apprentie ou un apprenti

L’apprentie ou l’apprenti participe activement aux activités d’apprentissage lui permettant d’acquérir la maîtrise des compétences visées.

Critères

L’apprentie ou l’apprenti

  • doit avoir 16 ans ou plus;
  • doit avoir un emploi;
  • n’a pas besoin d’avoir d’expérience de travail.

Pour plus d’information, veuillez consulter le Carnet d’apprentissage – Technicienne ou technicien de véhicules de loisir (PDF 312 Ko).

Vous pouvez aussi consulter la page Devenir apprenti - apprendre un métier en recevant un salaire.

Désigner une compagne ou un compagnon

En plus d’avoir une bonne expérience du métier, il est suggéré que la personne sélectionnée soit titulaire d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) en mécanique de véhicules légers.

Pour plus d’information, veuillez consulter le Guide de la compagne ou du compagnon – Technicienne ou technicien de véhicules de loisir (PDF 399 Ko).

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page Former des apprentis.

Rapport apprentis-compagnon

Une compagne ou un compagnon peut encadrer jusqu’à deux personnes apprenties à la fois.

Reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre

Si une personne expérimentée maîtrise déjà l’ensemble des compétences essentielles à l’exercice du métier, elle peut faire reconnaître ses compétences et son expérience pour obtenir le certificat de qualification professionnelle, et ce, même si elle n’a pas un diplôme du métier.

Critères

Pour être admissible à la démarche, il est recommandé d’avoir pratiqué le métier visé pendant au moins trois ans, à temps plein.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec

Vous pouvez aussi consulter la page Reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre.

Obtenir de l’information

Vous pouvez obtenir plus d’information en communiquant avec le bureau de Services Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. le plus près de chez vous.

Dernière mise à jour : 8 décembre 2023

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec