Plan d'action

La concrétisation de la Politique bioalimentaire du Québec constitue une priorité pour le gouvernement.

Le Plan d’action 2018-2023 pour la réussite de la Politique bioalimentaire – édition 2021 (PDF 1.37 Mo) est le fruit d’une démarche de mobilisation et d’actualisation des priorités et des actions des partenaires. Il tient compte des enjeux et des occasions générés par le contexte de la pandémie et des visées d’une plus grande autonomie alimentaire pour le Québec.

Le Plan d'action concrétise ces intentions. Il repose sur une responsabilité partagée entre les partenaires et implique leur pleine participation.

Les actions phares pour 2021-2023 des partenaires de la Politique, ciblées à partir des feuilles de route de celle-ci, se trouvent dans la mise à jour 2021 du Plan d’action. Ce dernier fait état de la progression de l’atteinte des ambitions et des cibles de la Politique, présente les contours de l’autonomie alimentaire du Québec et annonce les prochaines étapes de la mise en œuvre de la Politique.

Le Plan d’action couvre une période de cinq ans. Il est ajusté annuellement en fonction de l’évolution de la mise en œuvre, à l’occasion de la rencontre annuelle des partenaires de la Politique bioalimentaire.

Feuilles de route

Le Plan d’action présente les actions phares des partenaires, tirées des 56 feuilles de route préparées par ceux-ci. Ces feuilles de route comportent près de 1 600 actions.

Les feuilles de route présentent le détail des actions d’un groupe ou d’un partenaire. Elles précisent les responsables, les collaborateurs, le calendrier de réalisation et l’état d’avancement de chacune des actions.

Pour prendre connaissance des feuilles de route des partenaires :

Provincial

Organismes

Fédéral

Chantier sur le gaspillage alimentaire

Le Plan d’action prévoyait la mise sur pied d’un chantier sur le gaspillage alimentaire en collaboration avec les partenaires bioalimentaires et gouvernementaux. Ce chantier a pour objectifs d’établir un état de la situation et de proposer et de mettre en œuvre un plan de coordination concerté avec les initiatives des partenaires, autant à l’échelle sectorielle qu’à celle du gouvernement.

L’une des premières étapes du chantier a donc permis de réaliser un portrait des initiatives des différents acteurs et partenaires du secteur bioalimentaire et du gouvernement.

Pour en savoir plus, consultez le Portrait des initiatives favorisant la réduction des pertes et du gaspillage alimentaires (PDF 2.58 Mo).