Pourquoi se faire dépister

Le dépistage est une façon confidentielle, facile et rapide de savoir si vous avez une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS).

Les personnes ayant une ITSS n’ont pas toujours de symptômes. Elles peuvent donc être infectées et transmettre l’infection sans le savoir. Seul un test de dépistage des ITSS permet de confirmer si une personne est infectée. Le dépistage permet aux personnes qui ont attrapé une ITSS de recevoir le traitement approprié et d’éviter les complications d’une infection non traitée.

Quand se faire dépister

Plusieurs comportements augmentent les risques d’attraper une ITSS. Vous devriez passer un test de dépistage si vous ou votre partenaire, même si ce n’est qu’une seule fois :

  • avez eu une relation sexuelle non protégée;
  • avez partagé du matériel de préparation, d’injection ou d’inhalation de drogues;
  • vous êtes fait tatouer ou percer avec du matériel non stérile.

Vous devriez aussi passer un test de dépistage des ITSS si :

  • vous avez une relation de couple stable et voulez arrêter d’utiliser le condom ou le carré de latex;
  • vous êtes enceinte ou voulez le devenir;
  • vous ou votre partenaire avez eu des relations sexuelles avec :
    • un nouveau partenaire,
    • plusieurs partenaires,
    • un partenaire anonyme;
  • vous avez eu une relation sexuelle avec une personne qui a une ITSS;
  • vous avez été exposé à du sang ou à d’autres liquides biologiques pouvant être contaminés, par exemple du sperme ou des sécrétions vaginales;
  • vous avez des symptômes semblables à ceux d’une ITSS.

Pour différentes raisons, certains groupes de la population sont plus touchés que d’autres par les ITSS :

  • les jeunes de 25 ans et moins qui sont sexuellement actifs;
  • les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes;
  • les personnes incarcérées ou qui l’ont déjà été;
  • les travailleurs et travailleuses du sexe et leurs clients;
  • les personnes utilisatrices de drogues par injection ou inhalation;
  • les personnes originaires d’une région ou d’un pays où les ITSS sont très répandues.

Si vous ou votre partenaire faites partie de l’un de ces groupes, discutez du dépistage des ITSS avec un professionnel de la santé.

Préparation au dépistage

Accessibilité

Les tests de dépistage des ITSS sont offerts et réalisés au cours d’une consultation avec un médecin ou une infirmière. Les jeunes de 14 ans et plus peuvent passer des tests de dépistage et suivre un traitement sans autorisation parentale. En effet, dès l’âge de 14 ans, un jeune peut consentir seul à des soins de santé.

Coût

Les tests de dépistage des ITSS sont gratuits pour toutes les personnes qui possèdent une carte d’assurance maladie du Québec. Certaines ressources chargent toutefois des frais (généralement de 5 $ ou de 15 $) pour le transport des échantillons biologiques vers le laboratoire.

Ressources offrant le dépistage des ITSS

Plusieurs types de ressources offrent des services de dépistage des ITSS :

  • des cliniques de médecine de famille;
  • des CLSC;
  • des cliniques spécialisées en santé sexuelle;
  • des cliniques de planification des naissances;
  • des cliniques jeunesse (habituellement pour les personnes de 25 ans et moins).

Pour connaître les coordonnées d’une ressource qui offre le dépistage des ITSS près de chez vous, vous pouvez consulter votre professionnel de la santé ou appeler Info-Santé 811.

Avant de vous déplacer, informez-vous sur la ressource pour :

  • connaître les heures d’ouverture – certaines ressources sont ouvertes les soirs et les fins de semaine;
  • savoir si vous devez prendre rendez-vous;
  • savoir si vous aurez des frais à payer.

Vous pouvez aussi en profiter pour vous informer sur les autres services disponibles, par exemple les tests de grossesse ou la contraception.

Déroulement du dépistage

Lors du rendez-vous, le professionnel de la santé pourrait vous poser des questions personnelles sur différents sujets. Voici des exemples de questions :

  • Avez-vous des symptômes?
  • Avez-vous eu des relations sexuelles non protégées?
  • Avez-vous eu plusieurs partenaires sexuels?
  • Avez-vous eu des relations sexuelles vaginales, orales ou anales?
  • Avez-vous déjà consommé des drogues par injection ou inhalation?

En répondant le plus honnêtement possible aux questions du professionnel de la santé, vous l’aiderez à mieux comprendre votre situation. Il saura quelles infections devraient être dépistées et quels tests sont adaptés à vos besoins. Vous serez libre d’accepter ou de refuser les tests de dépistage proposés.

Réalisation des tests

Les tests de dépistage d’une ITSS peuvent se faire à partir :

  • d’un échantillon d’urine;
  • de sécrétions ou de cellules provenant :
    • du vagin,
    • du col de l’utérus,
    • de l’urètre,
    • de l’anus,
    • de la gorge;
  • d’un échantillon de sang.

Le professionnel de la santé recommande les analyses appropriées à la situation de la personne. Ainsi, il est possible qu’il ne recommande pas de dépister toutes les ITSS. De plus, pour quelques ITSS, les tests de dépistage sont disponibles seulement lorsque la personne présente des symptômes.

Profitez de cette rencontre pour poser vos questions et exprimer vos inquiétudes au professionnel de la santé.

Résultats du dépistage

Un résultat négatif signifie généralement que la personne n’est pas infectée par une ITSS. Dans certaines situations, il est possible que le professionnel de la santé vous demande de repasser un test de dépistage quelques semaines plus tard.

Un résultat positif signifie qu’une ITSS a été détectée. Le professionnel de la santé vous informera du traitement à suivre et des mesures à prendre pour éviter de transmettre l’infection.

Vous conviendrez avec le professionnel de la santé du moment et de la manière de recevoir vos résultats.

Traitement d'une ITSS

Les ITSS sont traitées par des médicaments. Certaines ITSS se guérissent avec des médicaments, mais pas toutes. Certaines ITSS demeurent dans le corps de la personne infectée durant toute sa vie et les médicaments permettent de :

  • contrôler l’infection;
  • limiter les complications;
  • diminuer le risque de transmission;
  • soulager les symptômes.

Les personnes infectées doivent se faire traiter dès que possible pour éviter les complications.