Port du masque ou du couvre-visage

Le port du masque ou du couvre-visage permet de diminuer le risque de transmission de plusieurs maladies respiratoires infectieuses.

Le port du masque ou du couvre-visage doit s’accompagner des autres mesures de protection et mesures d’hygiène. Pour en savoir plus, consultez la page Gestes pour limiter la transmission de maladies respiratoires infectieuses.

Quand porter un masque ou un couvre-visage

Le port du masque ou du couvre-visage est recommandé :

  • pour les personnes qui ont des symptômes d’une maladie respiratoire infectieuse (toux, mal de gorge ou congestion nasale) jusqu’à la disparition des symptômes;
  • pour les personnes immunodéprimées;
  • pour les personnes dont l’état de santé les rend vulnérables;
  • pour les personnes de 60 ans et plus;
  • pour les femmes enceintes;
  • en présence de personnes vulnérables en raison de leur état de santé ou de leur âge (plus de 60 ans);
  • en présence d’un bébé de moins de 3 mois, sauf pour sa famille immédiate;
  • dans les lieux achalandés (sauf dans les écoles et les services de garde).

Milieux de soin

Le port du masque est requis pour toute personne de 10 ans et plus se présentant dans un centre hospitalier de soins généraux et spécialisés (excluant les hôpitaux psychiatriques), un CHSLD (publics ou privés), un CLSC ou une clinique médicale où exerce un médecin, une infirmière ou une infirmière-auxiliaire. Dans ces lieux, il est également recommandé aux enfants de 2 à 9 ans de porter le masque, s’ils peuvent le tolérer.

Une exemption de porter le masque est possible pour les personnes qui ne le tolèrent pas ou qui présentent une condition physique particulière comme :

  • les personnes qui, en raison d’un trouble cognitif, une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme, un problème de toxicomanie ou un problème de santé mentale sévère, ne sont pas en mesure de comprendre l'obligation ou pour lesquelles le port du masque entraîne une désorganisation ou une détresse significative,
  • les personnes qui présentent une déformation faciale,
  • les personnes qui présentent une affection cutanée sévère au niveau du visage ou des oreilles qui est aggravée significativement en raison du port du masque.

Par ailleurs, le masque peut être retiré, lorsqu’il crée de l’interférence avec les soins.

Milieux de travail

Le port du masque peut être requis dans certains milieux de travail, notamment pour les travailleurs en milieu de soin.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les guides et outils de la CNESST Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Affiche imprimable - Porter un masque dans les lieux publics achalandés, c’est un filet de sécurité pour nous tous

La reproduction intégrale de ces affiches est autorisée, sans modification ni altération (des contenus, des couleurs et des polices de caractères).

Dernière mise à jour : 30 janvier 2023

Avis

L’information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l’avis d’une ressource professionnelle de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, consultez une ressource professionnelle.

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec