Description

L’objectif du programme de vaccination contre les infections par les virus du papillome humain (VPH) est de prévenir les lésions causées par les VPH, comme les cancers :

  • du col de l’utérus;
  • du vagin;
  • de la vulve;
  • du pénis;
  • de l’anus;
  • de la gorge.

Le programme vise aussi à prévenir les condylomes causés les VPH. Le calendrier de vaccination prévoit 1 dose de Gardasil 9 suivie de 1 dose de Cervarix (6 mois plus tard).

Ces 2 doses amènent une réponse du système immunitaire très forte contre les VPH 16 et 18. Le VPH 16 est responsable de la majorité des cancers causés par les VPH, particulièrement ceux survenant chez les hommes. De plus, la combinaison de ces 2 vaccins procure aussi une immunité contre les 7 autres VPH inclus dans le Gardasil 9.

Le Québec est le seul à utiliser ces deux vaccins dans le programme de vaccination des jeunes contre les VPH. Se basant sur des études sérieuses, le Québec était aussi le seul à donner deux doses de vaccin au lieu de trois au début de la vaccination contre les VPH, en 2008. Maintenant la plupart des pays font comme le Québec.

Pour en connaître davantage sur les vaccins utilisés et les bénéfices de la vaccination, consultez la page Vaccins contre les infections par les virus du papillome humain (VPH).