La situation actuelle liée à la pandémie de coronavirus (COVID‑19) est exceptionnelle. Elle nécessite des ajustements et des mesures de prévention, particulièrement pour les personnes handicapées et leurs proches. En effet, en raison de leurs caractéristiques personnelles, plusieurs personnes handicapées peuvent se trouver en situation de vulnérabilité face à la COVID‑19. Ainsi, il est important pour elles d’adopter des mesures de prévention adaptées à leur réalité et leurs besoins spécifiques. Il en va même pour leur entourage ainsi que pour les différents dispensateurs de services.

Si vous êtes une personne handicapée ou parent d’un enfant handicapé, les informations à propos de la COVID‑19 sont accessibles en différents formats adaptés afin que vous puissiez connaitre les mesures à adopter pour prévenir la propagation du virus.

Gestes pour limiter la transmission de la COVID-19

Le virus de la COVID-19 circule beaucoup. Vous pouvez adopter certains gestes pour prévenir sa transmission. Pour en savoir plus, consultez la page Gestes pour limiter la transmission de la COVID-19. Cette information est également disponible en version simplifiée imagée. Consultez le document Apprendre à vivre avec le virus - Version imagée simplifiée.

Port du masque ou du couvre-visage

Les personnes infectées à la COVID-19 n’ont pas toutes des symptômes. Certaines personnes peuvent être infectées sans le savoir. Le port du masque ou du couvre-visage permet de diminuer le risque d’infection.

Le port du masque n’est plus obligatoire, sauf dans les milieux de soin. Pour en savoir plus, consultez la page Port du masque ou du couvre-visage dans les lieux publics en contexte de pandémie de COVID-19.

Certaines personnes, comme celles dont la condition médicale empêche le port du masque ou du couvre-visage ou celles qui sont incapables de le mettre ou de le retirer par elles-mêmes ne sont pas obligées de le porter.

Bien que le port du masque ou de couvre-visage n’est plus obligatoire dans la plupart des milieux, il est recommandé :

  • aux personnes immunodéprimées;
  • aux personnes dont l’état de santé les rend vulnérables;
  • aux personnes en contact étroit avec des personnes vulnérables en raison de leur état de santé ou de leur âge;
  • aux personnes qui ont récemment eu la COVID-19 ou qui ont eu un contact domiciliaire avec un cas;
  • aux personnes qui en sentent le besoin.

Un modèle de couvre-visage avec fenêtre transparente peut aussi être utilisé pour favoriser les communications avec les personnes handicapées. D’ailleurs, il est possible de fabriquer soi-même ce modèle de couvre-visage assez facilement.

Vaccination contre la COVID-19

La vaccination est la meilleure façon de vous protéger et de protéger les autres. Lorsqu’une personne reçoit le vaccin contre la COVID‑19, son corps prépare sa défense contre le virus. Consultez la page Se faire vacciner contre la COVID-19 pour connaître la procédure pour vous faire vacciner.

L’information sur la vaccination est aussi disponible en format adapté.

Dépistage contre la COVID-19

Le test de dépistage fait partie des principaux moyens pour lutter efficacement contre la pandémie de la COVID-19. Le test de dépistage de la COVID-19 n’est pas obligatoire. Chaque personne à qui il est offert décide si elle accepte de le passer ou non.

Si vous présentez des symptômes d’allure grippale ou s’apparentant à la COVID-19 et que vous appartenez à l’une des clientèles prioritaires, il est recommandé d’aller passer un test dans un centre de dépistage.

Si vous avez des symptômes et que vous n’appartenez pas à l’une des clientèles prioritaires, il est recommandé de faire un test rapide.

Si votre résultat de test est positif, vous devez vous isoler. Pour tous les détails, consultez la page Consignes d’isolement.

Lavage des mains

Parmi les consignes sanitaires à respecter, il est important de se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon, durant 20 secondes, ou avec une solution à base d’alcool, particulièrement lorsqu’on arrive de l’extérieur. Consultez la page Lavage des mains pour les conseils et les techniques de lavage des mains.

Mesures d’hygiène

Vous êtes encouragés à bien désinfecter ou à faire désinfecter régulièrement toutes les aides techniques que vous utilisez ou que votre enfant handicapé utilise à l’extérieur de votre domicile. Il s’agit notamment des fauteuils roulants, des cannes, des déambulateurs, des poussettes adaptées et des autres aides utilisées pour vos déplacements, ainsi que celles utilisées pour la communication.

Le nettoyage est très efficace pour éliminer les virus, qui peuvent survivre sur les surfaces dures. Pour nettoyer, vous pouvez utiliser de l’eau et du savon ou des détergents à usage domestique

Conseils pour prendre soin de vous si vous avez la COVID-19

Guide autosoins

La plupart des personnes infectées par le virus de la COVID-19 guérissent sans traitement particulier et se rétablissent en environ deux semaines. Vous pouvez donc, dans la majorité des cas, vous soigner à la maison.

Le Guide autosoins a pour but de vous aider à prendre les meilleures décisions possibles pour votre santé et celle de vos proches durant la pandémie de coronavirus (COVID‑19).

Mesures préventives

Préparez votre entourage dans l’éventualité où vous seriez atteint de la COVID‑19. Par exemple, assurez-vous que les membres de votre famille et vos proches disposent des informations nécessaires sur votre état de santé et vos besoins. Ils pourront les transmettre en cas de besoin au personnel soignant. Il peut s’agir d’informations sur vos médicaments, vos besoins d’assistance, vos services d’interprétariat ou la façon de communiquer avec vous. Si vous avez un chien guide ou un chien d’assistance, vérifiez auprès de l’organisme vous l’ayant attribué les ressources ou les refuges disponibles pour votre chien, au cas où vous devriez être hospitalisé.

Il y a lieu également de prévoir des mesures spécifiques adaptées à votre condition pour les services offerts que vous recevez à domicile, notamment pour les personnes que vous employez dans le cadre du chèque emploi-service. Vous pouvez discuter des mesures à mettre en place avec votre ou vos dispensateurs de services, selon les services dont vous avez besoin, dont ceux d’hygiène. Pour en savoir plus, consultez la page Chèque emploi-service : une modalité de dispensation des services de soutien à domicile.

Si vous êtes un parent, planifier l’aide dont vous pourriez avoir besoin pour prendre soin de votre enfant handicapé au cas où vous seriez malade. Vérifiez les services offerts dans votre milieu et notez les différents besoins de votre enfant, si une autre personne devait prendre le relai pour lui assurer un soutien et des soins adéquats.

Les personnes handicapées vivant dans une ressource intermédiaire ou de type familial (RI‑RTF) ou en CHSLD, ainsi que leurs proches, doivent respecter des consignes particulières. Vous pouvez vous informer auprès de la résidence, des personnes responsables de votre milieu de vie ou de l’établissement des directives en vigueur, notamment en ce qui concerne les visites et l’aide possible par une personne proche aidante. Pour en savoir plus, consultez la page CHSLD, ressources intermédiaires (RI) qui accueillent des aînés et résidences privées pour aînés (RPA).

Moyens pour faciliter les communications et l’accès aux services

Le port du masque est obligatoire dans les milieux de soin. Des personnes peuvent aussi porter le masque par choix dans d’autres milieux.

Si votre état de santé, votre condition ou celle de votre enfant ne permet pas le port d’un couvre-visage, vous pouvez en aviser le personnel à l’accueil ou lors de la prise de rendez-vous pour certains services ou soins.

Si vous avez une déficience auditive et que vous n’êtes pas en mesure de faire de la lecture labiale en raison du port du couvre-visage, n’hésitez pas à le signaler aux personnes que vous rencontrez et à proposer des façons permettant de communiquer avec vous. Vous pouvez aussi partager dans votre entourage la façon de confectionner le modèle de couvre-visage avec fenêtre. Celui-ci peut aussi être utile pour les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme, ou une déficience intellectuelle pour qui l’expression faciale de l’autre personne pourrait faciliter la communication.

S’informer sur la COVID-19

Une façon de vous tenir informés sur la situation est de rester attentifs aux communications officielles du gouvernement sur la COVID-19. Certains points de presse sont diffusés en direct sur le site Web de l’Assemblée nationale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou sur les réseaux sociaux gouvernementaux. Ils sont traduits simultanément en langue des signes québécoise (LSQ). Par la suite, ils sont disponibles en version textuelle complète dans la page Conférences et points de presse du site de l’Assemblée nationale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Diverses informations utiles destinées aux personnes handicapées sont aussi diffusées par les organismes communautaires et les établissements du réseau de la santé et des services sociaux.

Aide et ressources disponibles

N’hésitez pas à demander de l’aide ou du soutien si vous en avez besoin pour surmonter les difficultés que peu engendrer la situation liée à la COVID‑19. Pour obtenir des conseils et connaître les ressources pour faire face à la situation actuelle, consultez la page Aller mieux en contexte de pandémie (COVID‑19). Cette section est également disponible en langue des signes québécoise (LSQ) : Aller mieux en contexte de pandémie (COVID-19) – Langue des signes québécoise (LSQ). Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vous pouvez également consulter les documents suivants à l’intention des personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme, et leur entourage :

Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19 – Version simplifiée imagée Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Je suis en deuil d'une ou de personnes chères en raison de la pandémie – Version simplifiée imagée Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vous avez besoin d’aide dans vos démarches pour avoir accès à des services? Vous voulez connaître les programmes disponibles? Communiquez avec l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., qui peut répondre à vos questions et vous accompagner.

Vous pouvez également communiquer avec le centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) ou le centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de votre territoire pour obtenir du soutien et de l’aide ainsi que de l’information sur les ressources disponibles dans votre région. Pour obtenir les coordonnées de votre CISSS ou de votre CIUSSS, consultez la page Trouver votre CISSS ou votre CIUSSS Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..