Pluvier siffleur

Pluvier siffleur melodus. © Pierre Pouliot, ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs

Nom français
Pluvier siffleur

Autre(s) nom(s) français
Pluvier siffleur de la sous-espèce melodus, pluvier criard, gravelot siffleur, tête de pipe

Nom anglais
Piping plover

Autre(s) nom(s) anglais
Sand piper, Tee-o, Beach flea, Pale ring-neck

Nom scientifique
Charadrius melodus

Grand groupe
Oiseaux

Espèce à statut
Menacée

Description

Le pluvier siffleur est un petit oiseau de rivage présent aux îles de la Madeleine. Il s’agit d’une espèce menacée.

Identification

Taille

De 17 cm à 18 cm.

Poids

De 43 g à 63 g.

Coloration    

Le pluvier siffleur a le dos et le dessus de la tête d’une couleur rappelant le sable. Cette coloration lui permet de se camoufler aisément dans son habitat principal, les plages de sable.

Traits caractéristiques

Le pluvier siffleur possède un collier noir, souvent incomplet, ainsi qu’une bande noire qui s’étend presque d’un œil à l’autre. Le bec est orangé avec l’extrémité noire.

Répartition

Au Québec, cet oiseau niche seulement sur les plages des îles de la Madeleine. Il se reproduisait auparavant, de façon très locale, sur les grèves de la CôteNord (jusqu’en 1986) et en Gaspésie, dans la baie des Chaleurs (en 1929 et en 1968).

Présence au Québec

Origine

Indigène

Statut de résidence des populations

Cette espèce vit au Québec de façon saisonnière, durant la période de reproduction uniquement.

État de la situation

Depuis plusieurs décennies, la population nord-américaine de cette espèce a connu un important déclin. En 2013, on comptait 389 adultes de la sous-espèce melodus au Canada. Cette population aurait décliné de 23 % entre 2003 et 2013.

L’ampleur du déclin de la population de pluvier siffleur au Québec est toutefois difficile à déterminer. Aux îles de la Madeleine, la population compterait actuellement moins de 50 couples.

Rang de précarité

Le rang de précarité provincial (rang S) pour cette espèce est S1B.

Observation

Vous pouvez transmettre vos observations de pluviers siffleurs melodus au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec, sur eBird Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou sur iNaturalist Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Habitat

Le pluvier siffleur fréquente les plages de sable où pousse de la végétation éparse parmi de petits galets, du gravier, des coquillages et des morceaux de bois présents en faible quantité.

Alimentation

Le pluvier siffleur se nourrit de vers marins, d’insectes comme les larves de mouches et les coléoptères, de petits crustacés, des mollusques et d’autres petits invertébrés marins.

Reproduction

Le pluvier siffleur peut se reproduire dès l’âge d’un an. Les pluviers siffleurs atteignent habituellement leurs territoires de nidification entre la fin de mars et le début de mai. Le nid est une simple dépression dans le sable.

Une ponte contient généralement quatre œufs. L’incubation dure de 26 à 28 jours; les œufs éclosent vers la fin de mai ou au début de juin. Les deux parents participent à l’incubation des œufs et s’occupent des oisillons. Le pluvier siffleur produit généralement une couvée par année, mais il peut en produire une deuxième si la première est détruite tôt en saison.

Les pluviers siffleurs quittent les sites de nidification vers la mijuillet pour se rendre à leurs sites d’hivernage qui s’étendent de la Caroline du Nord, le long de la côte est de l’Amérique du Nord, jusque sur les côtes du golfe du Mexique.

Menaces pour l’espèce

Les principales menaces qui pèsent sur le pluvier siffleur melodus sont :

  • la prédation (principalement des œufs et des oisillons);
  • le dérangement par les activités récréatives sur les plages, dont le passage des véhicules tout-terrain;
  • la destruction et la dégradation de son habitat.

Désignation et rétablissement

Le pluvier siffleur melodus possède les statuts suivants selon :

  • la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables (Québec) : espèce désignée menacée depuis 2000;
  • la Loi sur les espèces en péril (Canada) : Consultez le Registre public des espèces en péril Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour en savoir plus.

Apprenez-en plus sur le processus de désignation des espèces fauniques au Québec.

AMERICAN ORNITHOLOGICAL SOCIETY (AOS) (2017). Checklist of North and Middle American Birds. [En ligne] [http://checklist.aou.org/taxa/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.]

ENVIRONNEMENT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE CANADA (2022). Programme de rétablissement modifié et Plan d’action pour le Pluvier siffleur de la sous-espèce melodus (Charadrius melodus) au Canada, série de programmes de rétablissement de la Loi sur les espèces en péril, Environnement et Changement climatique Canada, Ottawa, ix + 127 p.

COMITÉ SUR LA SITUATION DES ESPÈCES EN PÉRIL AU CANADA (2013). Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Pluvier siffleur de la sous-espèce circumcinctus (Charadrius melodus circumcinctus) et de la sous-espèce melodus (Charadrius melodus) au Canada, Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, Ottawa, xv + 43 p.

DAVID, N. (1996). Liste commentée des oiseaux du Québec, Association québécoise des groupes d’ornithologues, Montréal, Québec, 169 p.

SHAFFER, F., et P. LAPORTE (1995). « Pluvier siffleur », p. 462-465, dans J. GAUTHIER et Y. AUBRY (dir.), Les oiseaux nicheurs du Québec : atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional, Association québécoise des groupes d’ornithologues, Société québécoise de protection des oiseaux, Service canadien de la faune, Environnement Canada, région du Québec, Montréal, xviii + 1 295 p.

REGROUPEMENT QUÉBECOISEAUX (RQO) (2019). Liste des oiseaux du Québec, version d’avril 2019. [En ligne] [https://quebecoiseaux.org/index.php/fr/publications/liste-des-oiseaux-du-quebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.]

ROBERT, M., M.-H. HACHEY, D. LEPAGE et A. R. COUTURIER (dir.) (2019). Deuxième atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional, Regroupement QuébecOiseaux, Service canadien de la faune (Environnement et Changement climatique Canada) et Étude d’Oiseaux Canada, Montréal, xxv + 694 p.

SPECIES 2000 & ITIS CATALOGUE OF LIFE (2019). Catalogue of Life: Monthly edition. [En ligne] [http://www.catalogueoflife.org/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.]

Dernière mise à jour : 12 juin 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec