Vous pouvez avoir un impact sur votre santé.

Diminuez les risques d’avoir des problèmes de santé en adoptant une saine alimentation, en pratiquant des activités physiques, en limitant votre consommation d’alcool et en évitant le tabac.

Outre l’adoption de ces mesures préventives, discutez avec votre professionnel de la santé qui pourra vous proposer, par exemple, des tests de dépistage ou de la vaccination.

Votre professionnel de la santé est votre allié, posez-lui toutes vos questions.

Suivez les diverses recommandations associées à ces étapes de vie :

Grossesse et petite enfance

Allaitement

L’allaitement est un mode d’alimentation de l’enfant qui est économique et écologique. Toujours disponible, le lait maternel contient tous les éléments nutritifs essentiels au développement du bébé. Facile à digérer, il s’adapte constamment aux besoins de l’enfant.

L’allaitement exclusif est recommandé pendant les six premiers mois de vie de l’enfant et peut se poursuivre jusqu’à ses deux ans et au-delà.

Tabagisme durant la grossesse et l'allaitement

Le tabac et la fumée secondaire pendant la grossesse et l’allaitement augmentent le risque d’effets néfastes pour les femmes enceintes, les fœtus, les bébés et les enfants. Les bébés et les jeunes enfants, en raison de leurs poumons en développement, sont particulièrement vulnérables à la fumée secondaire.

La nicotine présente dans le tabac et dans la majorité des liquides de vapotage peut créer de la dépendance et plusieurs effets physiologiques. Chez la femme enceinte qui y est exposée, la nicotine risque de nuire à la grossesse et au développement du fœtus.

Alcool durant la grossesse

La consommation d'alcool durant la grossesse peut avoir de graves conséquences sur la santé du fœtus. À toutes les étapes de la grossesse, l’alcool consommée peut affecter le développement du fœtus, particulièrement son cerveau.

La femme enceinte doit éviter de consommer de l’alcool, car tous les types d’alcool peuvent être nuisibles au fœtus.

ITSS durant la grossesse

Les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) sont souvent asymptomatiques, mais peuvent avoir des conséquences importantes sur le déroulement de la grossesse et de l’accouchement. De plus, un risque de contamination du fœtus pendant la grossesse ou au moment de la naissance est possible.

Afin de réduire les risques associés aux ITSS, votre professionnel de la santé lors du suivi prénatal évaluera votre santé sexuelle et déterminera si des facteurs de risque sont présents. Au besoin, il vous offrira un dépistage de certaines ITSS et pourra vous recommander des vaccins.

Acide folique

L’acide folique est essentiel au bon développement du bébé. Cette vitamine contribue à la formation de nouvelles cellules et à la réduction des risques d’anomalie de la colonne vertébrale et du cerveau du fœtus.

La prise d’une multivitamine contenant de l’acide folique est recommandée, et ce, de 2 à 3 mois avant la conception, durant la grossesse et pendant 4 à 6 semaines après l’accouchement ou jusqu’à la fin de l’allaitement.

Prévention de la conjonctivite néonatale

Certaines infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) peuvent se transmettre lors de l’accouchement et causer au bébé des infections parfois graves, comme la conjonctivite néonatale. 

Afin de prévenir la conjonctivite néonatale, un onguent antibiotique est appliqué sur les yeux des bébés dans les premières heures suivant la naissance.

Dépistage sanguin et urinaire chez les nouveau-nés

Le dépistage sanguin et urinaire chez les nouveau-nés vise à détecter certaines maladies rares, mais graves, qui pourraient être présentes dès la naissance, afin de les traiter le plus tôt possible, même avant les premiers symptômes. Ces maladies peuvent nuire au fonctionnement normal du corps, laisser des séquelles importantes et même menacer la vie de l’enfant si elles ne sont pas traitées.

Enfance et adolescence

Vaccination des enfants et des adolescents

La vaccination est le moyen le plus efficace d’éviter la propagation de maladies infectieuses graves ou même mortelles, parfois sans traitement connu, et d’empêcher la réapparition de maladies disparues. Les enfants et les adolescents vaccinés, ainsi que leur entourage, ont moins de risque de contracter ces maladies et évitent les complications qui leur sont associées. La vaccination est un acte volontaire recommandé par plusieurs instances de santé.

Les familles sont encouragées à faire vacciner les enfants et les adolescents selon le calendrier de vaccination du Programme québécois d'immunisation.

Tabagisme chez les adolescents

Le tabagisme cause de multiples effets néfastes sur le corps des fumeurs, mais aussi des non-fumeurs en raison de la fumée secondaire. La fumée du tabac est reconnue comme étant cancérogène et fumer augmente le risque de mourir prématurément.

La nicotine présente dans le tabac et dans la majorité des liquides de vapotage peut créer de la dépendance et plusieurs effets physiologiques. La nicotine augmente le risque d’effets nocifs sur le développement du cerveau des adolescents, dont une altération de la mémoire, de la concentration et du contrôle des impulsions.

Le vapotage peut causer une augmentation des troubles cardiovasculaires et pulmonaires. Les divers effets à long terme du vapotage sur la santé sont encore mal connus.

L’abandon du tabagisme apporte de nombreux bienfaits.

ITSS chez les adolescents

Les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) peuvent avoir des effets néfastes sur la santé et entraîner des conséquences à long terme. Une personne infectée, souvent parce qu’elle n’a aucun symptôme, peut transmettre une ITSS à son partenaire sans le savoir.

Afin de réduire les risques de contamination, faites évaluer vos facteurs de risque d’ITSS au moins une fois par année par un professionnel de la santé. Au besoin, un dépistage de certaines ITSS vous sera offert et des vaccins pourront vous être recommandés.

À partir de 14 ans, un adolescent peut consentir seul aux soins proposés par un professionnel de la santé, en toute confidentialité.

Carie dentaire

La carie dentaire est causée par les sucres des aliments et par les bactéries de la bouche. Elle est courante et affecte la grande majorité de la population, dont les enfants. Vous pouvez adopter certaines mesures pour prévenir l’apparition de la carie.

Obésité juvénile

De nombreux éléments peuvent influencer le poids corporel d’un enfant : l’alimentation, l’activité physique, le temps passé devant sur les écrans ainsi que la qualité du sommeil.

Le surpoids et l’obésité chez un jeune augmentent le risque d’obésité à l’âge adulte ainsi que le risque de développer des maladies cardiovasculaires et du diabète.

Protection contre les rayons ultraviolets (UV)

En plus de provoquer des « coups de soleil », l’exposition aux rayons UV peut causer des dommages à la peau qui vont progresser au fil du temps. Protégez la peau de vos enfants contre les rayons UV dès la naissance. La peau des enfants et des adolescents est plus sensible aux rayons du soleil que celle des adultes.

Se faire bronzer dans les salons de bronzage est interdit aux personnes de moins de 18 ans.

Âge adulte

Tabagisme chez les adultes

Le tabagisme cause de multiples effets néfastes sur le corps des fumeurs, mais aussi des non-fumeurs en raison de la fumée secondaire. La fumée du tabac est reconnue comme étant cancérogène et fumer augmente le risque de mourir prématurément.

La nicotine présente dans le tabac et dans la majorité des liquides de vapotage peut créer de la dépendance et plusieurs effets physiologiques.

Le vapotage peut causer une augmentation des troubles cardiovasculaires et pulmonaires. Les divers effets à long terme du vapotage sur la santé sont encore mal connus.

L’abandon du tabagisme apporte de nombreux bienfaits.

Hypertension artérielle

La pression artérielle correspond à la pression exercée par le sang sur les artères.  Elle peut fluctuer légèrement dans la journée ou d’une journée à l’autre.

L’hypertension artérielle correspond à l’élévation anormale de la pression artérielle par rapport aux valeurs cibles. Ces valeurs cibles ou valeurs normales peuvent varier selon la condition de santé d’une personne. Consultez un professionnel de la santé pour connaitre vos valeurs normales.

L’hypertension artérielle peut entraîner des problèmes de santé, certains pouvant devenir graves et même mortels. Souvent, la personne qui fait de l’hypertension artérielle ne présentera pas de symptômes.

Diverses mesures peuvent contribuer à prévenir l’apparition de l’hypertension artérielle, tels s’abstenir de fumer, avoir une alimentation saine, faire de l’activité physique régulièrement, éviter le stress et maintenir un poids santé.

Dyslipidémie

La dyslipidémie correspond à un taux de lipides élevé dans le sang. Diverses maladies cardiovasculaires, dont certaines sont graves et parfois même mortelles, peuvent découler de cet état.

L’augmentation du taux de lipides dans le sang d’une personne peut être prévenue par diverses mesures. Lorsque la dyslipidémie est d’origine héréditaire, ces mesures permettront seulement de limiter les conséquences de la maladie.

Les mesures à privilégier, peu importe l’origine de la dyslipidémie, sont une alimentation saine, la pratique régulière d’activité physique et une faible consommation d’alcool.

Consommation élevée d’alcool

L’alcool a une influence sur le développement de diverses maladies, certaines plus graves comme le cancer, la pancréatite ou la cirrhose du foie. Le risque de souffrir de ces maladies est augmenté lors de la consommation, même modérée, d’alcool.

Outre les risques de maladies, la consommation élevée ou l’abus d’alcool, que ce soit en quantité ou en fréquence, peut entraîner des problématiques psychosociales.

Dépistage du cancer du col utérin

Le cancer du col utérin est principalement causé par certains types de virus de la famille des virus du papillome humain (VPH). Le test de Pap permet de dépister le cancer alors que celui-ci est à un stade peu avancé. Ce test concerne toutes les femmes de 21 à 65 ans qui sont actives sexuellement ou qui l’ont déjà été dans le passé.

Dépistage du cancer colorectal

Le cancer colorectal se développe généralement lentement, sans aucun symptôme apparent. Le test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi) permet de dépister le cancer alors que celui-ci est à un stade peu avancé. Ce test concerne tant les hommes que les femmes de 50 à 74 ans.

ITSS chez les adultes

Les infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS) peuvent avoir des effets néfastes sur la santé et entraîner des conséquences à long terme. Une personne infectée, souvent parce qu’elle n’a aucun symptôme, peut transmettre une ITSS à son partenaire sans le savoir.

Afin de réduire les risques de contamination, faites évaluer vos facteurs de risque d’ITSS au moins une fois par année par un professionnel de la santé. Au besoin, un dépistage de certaines ITSS vous sera offert et des vaccins pourront vous être recommandés.

Diabète de type 2

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux élevé de sucre dans le sang. Plusieurs types de diabète existent, dont le plus fréquent est le type 2.

Le diabète de type 2 peut entraîner divers problèmes de santé dont certains nuiront de façon importante à votre qualité de la vie.

Prévenez l’apparition du diabète de type 2 en vous alimentant sainement et en demeurant actif.

Vaccination chez les adultes

La vaccination est le moyen le plus efficace d’éviter la transmission de maladies infectieuses graves ou même mortelles, qui n’ont parfois pas de traitement connu. La personne vaccinée et son entourage ont moins de risque de contracter ces maladies et évitent les complications qui leur sont associées. La vaccination est un acte volontaire recommandé par plusieurs instances de santé.

Les adultes sont encouragés à suivre les recommandations du calendrier de vaccination du Programme québécois d'immunisation.

Dépistage du cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes au Canada.

La mammographie permet de dépister le cancer du sein alors que celui-ci est à un stade peu avancé. Cet examen concerne toutes les femmes de 50 à 69 ans et s’effectue par le biais du Programme québécois de dépistage du cancer du sein.

Obésité chez les adultes

Un poids corporel élevé peut être un facteur de risque pour divers problèmes de santé. Des indices sont utilisés pour évaluer ces risques. Le poids corporel, qui comprend la masse maigre (ex. : muscles, os) et la masse grasse, est influencé par plusieurs facteurs et peut varier au cours de la vie.

Dépistage du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est un cancer très fréquent chez les hommes. Le dosage de l’antigène prostatique spécifique (APS) permet de dépister le cancer alors que celui-ci est à un stade peu avancé. Le test de l’APS concerne les hommes de 55 à 69 ans qui ont une espérance de vie supérieure à 10 ans.