1. Accueil  
  2. Agriculture, environnement et ressources naturelles  
  3. Santé animale  
  4. Maladies animales  
  5. Liste des maladies animales  
  6. Diarrhée épidémique porcine et deltacoronavirus porcin

Diarrhée épidémique porcine et deltacoronavirus porcin

Description

La diarrhée épidémique porcine et le deltacoronavirus porcin sont des maladies contagieuses qui attaquent le système digestif des porcs exclusivement et qui sont causées par des coronavirus.

Ces maladies ne se propagent pas aux autres espèces animales ni aux humains.

Animaux à risque

La diarrhée épidémique porcine et le deltacoronavirus porcin n’affectent que les porcs.

Signes de la maladie

Selon leur âge, les animaux atteints peuvent présenter un certain nombre de signes de la maladie.

Diarrhée épidémique porcine

Dans le cas de la diarrhée épidémique porcine, il est possible d’observer les signes suivants :

  • diarrhée abondante;
  • selles molles;
  • vomissements;
  • perte d’appétit;
  • mortalité.

La maladie peut affecter les porcs de tout âge, mais le taux de mortalité est plus élevé chez les porcelets. Ce taux peut atteindre 100 % chez les porcelets non sevrés.

Deltacoronavirus porcin

Les truies sont les animaux qui semblent le plus sévèrement touchés par le deltacoronavirus porcin. Dans les maternités, la diarrhée apparaît généralement subitement. Dans les cas les plus sévères, les truies peuvent en mourir.

Une attention particulière doit être portée aux truies qui présentent ces signes :

  • abattement;
  • perte d’appétit;
  • diarrhée aqueuse;
  • vomissements et déshydratation.

Le virus peut se manifester chez les porcelets par de la diarrhée de différentes intensités qui est souvent autolimitante. Ils sont moins affectés par la diarrhée que leur mère, mais ils peuvent dépérir à la suite d’un allaitement insuffisant par les truies malades. Il est donc pertinent d’inclure le deltacoronavirus porcin dans le diagnostic différentiel lorsqu’il y a des cas de diarrhée chez les porcelets ou que des petits sont faibles et amaigris.

Le taux de mortalité chez les porcelets à la mamelle est variable et correspond au double de sa valeur habituelle.

Transmission et période d’incubation

La transmission de la maladie s’effectue lorsque des porcs en santé entrent en contact avec des porcs qui sont infectés. Elle se transmet rapidement dans les locaux de gestation et apparaît habituellement quelques jours plus tard en mise bas.

L’infection peut aussi avoir lieu de façon indirecte au moment du transport des animaux. Des porcs sains peuvent être infectés quand ils entrent en contact avec des véhicules qui ont servi à transporter des bêtes atteintes de la maladie.

Les porcs peuvent également être infectés s’ils sont en contact avec une surface ou du matériel contaminé, incluant les aliments du bétail.

Les vêtements et les chaussures souillés des visiteurs ou des personnes qui se trouvent sur les lieux où sont rassemblés des porcs peuvent contribuer à disséminer le virus.

La période d’incubation avant l’apparition des symptômes varie généralement entre deux et quatre jours.

Consommation des produits de porc

Les produits de porc peuvent être consommés sans risque puisque ces virus ne se propagent pas aux autres espèces animales ni aux humains.

Traitement

Présentement, il n’y a aucun traitement pour la diarrhée épidémique porcine et le deltacoronavirus porcin.

Protection et prévention

Les éleveurs, les exploitants des abattoirs, les transporteurs et les responsables des centres de rassemblement doivent adopter des mesures préventives.

Vous trouverez de l’information sur la biosécurité concernant la diarrhée épidémique porcine Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. sur le site des Éleveurs de porcs du Québec. Consultez aussi le site du Centre de développement du porc du Québec pour en savoir plus sur la biosécurité et le transport d’animaux Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Avis général

Signalement et accompagnement des éleveurs

Les éleveurs de porcs doivent aviser immédiatement leur médecin vétérinaire à la vue de signes cliniques compatibles avec la diarrhée épidémique porcine ou le deltacoronavirus porcin afin d’établir un diagnostic.

Il est demandé aux éleveurs de porcs dont le site d’élevage est contaminé de signaler tout cas positif à l’Équipe québécoise de santé porcine du Québec au 1 866 218-3042. Elle sera à même de vous accompagner pour appliquer des mesures de contrôle et limiter les répercussions sur votre entreprise et sur l’industrie.

Surveillance

Au Québec, le réseau porcin effectue une surveillance de la grippe dans les élevages porcins. Les médecins vétérinaires soumettent des échantillons pour analyse lorsque des porcs montrent des signes de cette maladie.

Ce réseau envoie des avis aux vétérinaires lorsqu’un cas de diarrhée épidémique porcine ou de deltacoronavirus porcin est détecté. Ces avis visent à assurer le maintien de la vigilance relativement aux cas cliniques causés par ces virus et à accroître les chances de détection précoce.

Les médecins vétérinaires qui suspectent un cas ont la possibilité de prélever des échantillons et de les soumettre gratuitement au Laboratoire de santé animale.

Déclaration immédiate des maladies

Les directeurs de laboratoire sont tenus de déclarer tout résultat d’analyse indiquant la présence de l’une ou l’autre de ces maladies. Il est ainsi possible d’exercer une surveillance accrue au Québec et de réagir rapidement si un cas est signalé.

Présence de ces maladies au Québec

Le Laboratoire de santé animale a confirmé des résultats positifs aux tests de dépistage de la diarrhée épidémique porcine et du deltacoronavirus porcin sur des sites d’élevage en 2023.

Sites dont le statut actuel est confirmé positif à la diarrhée épidémique porcine
Date de confirmation du résultat
positif par le laboratoire
RégionType d'élevageStatut actuel
Aucun---

Sites dont le statut actuel est confirmé positif au deltacoronavirus porcin
Date de confirmation du résultat
positif par le laboratoire
RégionType d'élevageStatut actuel
1er mars 2023EstrieEngraissementPositif

Apparition au cours des années

La diarrhée épidémique porcine a fait son apparition en Amérique du Nord avec la détection de cas aux États-Unis en 2013. La maladie est présente dans différentes provinces canadiennes et est rarement détectée au Québec.

Le deltacoronavirus porcin a été découvert à Hong Kong. Des cas ont été détectés pour la première fois au Québec en 2019.

Régions et nombre de sites où l’on a détecté la présence de la diarrhée épidémique porcine depuis son apparition au Québec
AnnéeRégions touchéesNombre de sites
2014Montérégie3
2015Montérégie, Estrie, Centre-du-Québec13
2019Montérégie, Laurentides2
2020Chaudière-Appalaches, Estrie, Montérégie9
2021Chaudière-Appalaches2
2022Chaudière-Appalaches1
2023Estrie1

Régions et nombre de sites où l’on a détecté la présence du deltacoronavirus porcin depuis son apparition au Québec
AnnéeRégions touchéesNombre de sites
2019Montérégie, Lanaudière, Estrie6
2022Chaudière-Appalaches1
2023Estrie1

Dernière mise à jour : 22 juin 2023

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec