Directrice ou directeur en cyberdéfense

Les ressources informationnelles représentent une valeur stratégique pour l’État. Il est primordial d’agir de manière concertée, à l’échelle de l’administration publique, afin de faire des choix judicieux, d’en assurer une utilisation cohérente, d’optimiser les investissements, de protéger et de préserver les infrastructures technologiques. L’objectif est d’assurer la pérennité de ces infrastructures et, ainsi, de tirer le meilleur profit des ressources informationnelles. S’ajoute à ces impératifs celui du maintien du savoir-faire et de l’expertise, au sein de l’appareil gouvernemental, ce qui pose un défi accru de gouvernance et de gestion.

En tant que directrice ou directeur en cyberdéfense, la personne titulaire de cet emploi a la responsabilité d’insuffler la vision, les orientations et les valeurs sous-jacentes à l’égard des technologies de l’information au sein de la fonction publique du Québec.

Dans ce contexte, la personne titulaire peut être appelée à :

  • amener une vision concernant l’utilisation optimale des ressources informationnelles comme levier de transformation organisationnelle;
  • définir les objectifs stratégiques afin d’assurer la contribution des technologies de l’information dans la réalisation des mandats dévolus aux organismes gouvernementaux;
  • contribuer à la gestion efficace des ressources informationnelles et à la gestion transparente et rigoureuse des sommes consacrées qui y sont consacrées, ainsi qu’aux retombées attendues de la gouvernance en matière de services offerts à la population et aux entreprises;
  • assurer la réalisation d’analyse permettant l’identification des risques du projet et des mesures d’atténuation à mettre en place;
  • exercer, dans un environnement complexe, un rôle d’intégration pour utiliser de façon optimale le potentiel des ressources informationnelles;
  • développer et faire évoluer l’architecture d’entreprise;
  • réaliser la planification et la gestion globale des projets d’investissement en technologies de l’information;
  • conseiller les autorités sur l’évolution des technologies en fonction des orientations et de la planification stratégique;
  • soutenir les lignes d’affaires dans la livraison de services de qualité en matière de ressources informationnelles.

Conditions salariales

À titre indicatif, l’échelle salariale est de :

98 105 $ (minimum de l’échelle) à 
125 574 $ (maximum de l’échelle) en date du 1er avril 2019.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Principaux ministères et organismes embauchant

  • Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail    
  • Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation  
  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
  • Ministère de la cybersécurité et du numérique  
  • Ministère de l’Éducation  
  • Ministère de la Sécurité publique  
  • Société de l’assurance automobile du Québec   
  • Retraite Québec  

Dernière mise à jour : 1er juin 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec