Jusqu’à maintenant, les femmes enceintes ne semblent pas être plus à risque de contracter la maladie à coronavirus (COVID‑19) que le reste de la population.

En raison des changements physiologiques durant la grossesse, les femmes enceintes sont cependant plus à risque de présenter des symptômes sévères de la COVID‑19, en particulier au 2e et au 3e trimestre. Ce risque est plus élevé si la femme présente d’autres facteurs de risque comme :

  • l’hypertension;
  • le diabète prégrossesse;
  • l’âge avancé;
  • l’obésité;
  • l’insuffisance respiratoire chronique.

La COVID‑19 sévère chez la femme enceinte peut entraîner un accouchement prématuré.

Selon l’état actuel des connaissances, la COVID‑19 ne cause pas de malformation du fœtus à la naissance. Parmi les cas étudiés de femmes enceintes qui ont eu le virus qui cause la COVID‑19 dans le monde, on recense de très rares cas de transmission par la voie placentaire.

Même si le risque de présenter des complications est plutôt faible, ces informations illustrent qu’il est important pour les femmes enceintes de se protéger de l’exposition à la COVID‑19 comme de toute autre infection virale.

Affectation préventive

Au Québec, la travailleuse enceinte ou qui allaite peut se prévaloir d’une affectation préventive dans le cadre du programme Pour une maternité sans danger Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Des recommandations spécifiques au contexte de la COVID‑19 ont été émises.

Pendant la grossesse

Les futurs parents sont encouragés à partager leurs préoccupations ainsi que la présence de symptômes pouvant s’apparenter à la COVID‑19 aux professionnels qui assurent le suivi de grossesse. Ces informations permettront d’assurer un suivi optimal. Si vous avez des inquiétudes, la page Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à la COVID‑19 pourra vous rassurer et vous guider.

Pendant la grossesse, les rendez-vous de suivi sont maintenus en présence ou en téléconsultation. Il est très important que les femmes enceintes s‘y présentent ou y participent. Les échographies sont priorisées entre 11 et 13 semaines et entre 20 et 22 semaines. Toutefois, les rencontres prénatales de groupe en présence ont été suspendues. Elles peuvent cependant être offertes sous d’autres modalités de communication, telles que des réponses aux questions des futurs parents par téléphone ou des rencontres prénatales de groupe en ligne. Différentes sources d’information sont également disponibles. En voici quelques exemples :

  • Le guide Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. demeure la source d’informations officielle pour les parents;
  • Le site Web Naitre et grandir Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.;
  • Les Centres de ressources périnatales, les maisons de la famille, les organismes en périnatalité et les ressources communautaires en allaitement sont nombreux à avoir adapté leurs services par téléphone. Certains offrent des cours en ligne.

Il est important d'aller chercher l'information et le soutien qui vous rassurent afin de vivre la grossesse la plus sereinement possible.

Les programmes Olo et Services intégrés en périnatalité et petite enfance (SIPPE) sont toujours offerts en centre local de services communautaires (CLSC).

Accouchement, allaitement et période postnatale

Au moment de l’accouchement, les femmes enceintes peuvent être accompagnées par une personne significative et une personne accompagnante, que ce soit dans les hôpitaux ou les maisons de naissance. Certaines mesures particulières peuvent toutefois s’appliquer pour diminuer les risques de contagion en fonction des niveaux d’alerte de la santé publique.

Pour obtenir plus d’information sur les conditions qui s’appliquent à votre réalité et pour vous permettre de planifier votre accouchement dans la confiance, parlez-en aux professionnels de la santé qui assurent votre suivi de grossesse.

Pour favoriser l’allaitement, les pratiques habituelles comme le contact peau à peau, l’allaitement maternel et la cohabitation avec le bébé continuent d’être valorisées. Pour en savoir plus, consultez les documents suivants :

Allaitement en contexte de pandémie – Outil d’information pour les parents Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Coronavirus (COVID‑19) et allaitement – Outil pour la mère atteinte de la COVID‑19 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le suivi postnatal à domicile est maintenu. Les parents recevront un appel téléphonique dans les 24 à 48 heures après la sortie du lieu de naissance. Des visites à domicile ou en clinique au besoin seront aussi offertes en respectant les consignes de prévention.

Pour les femmes enceintes qui ont des symptômes associés à la COVID-19

Durant la période d’infection à la COVID-19, le suivi est adapté, et ce, afin d’assurer des services optimaux et sécuritaires pour la femme et le bébé. Il sera toujours possible de maintenir les pratiques d’accompagnement à l’accouchement par une personne significative, le contact peau à peau, l’allaitement et la cohabitation si la mère et le nouveau-né ne requièrent pas de soins additionnels.

Recommandations

Pour les femmes enceintes, les mesures de prévention décrite dans la section Consignes sanitaires pour tous s’appliquent comme pour la population générale.

Si vous présentez des symptômes de la maladie à coronavirus (COVID‑19) ou que vous avez été en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID‑19 ou sous investigation, contactez le professionnel qui assure le suivi de votre grossesse ou appelez le 1 877 644‑4545.

Si votre enfant ou un autre membre de votre famille pense avoir été exposé à la COVID‑19 ou présente des symptômes, faites l’évaluation des symptômes sur Québec.ca/decisioncovid19 et contactez le 1 877 644‑4545 dans les plus brefs délais et suivez les directives qui vous seront transmises.

Pour prendre les meilleures décisions possibles pour votre santé et celle de vos proches durant la pandémie de la maladie à coronavirus, consultez les Guides autosoins. Ils permettent de connaître les meilleurs moyens de se protéger de la COVID‑19, de prendre soin de soi, de donner les soins de base à son entourage et de savoir où et quand consulter si on a besoin de soins ou de services.