Ce guide s’adresse aux personnes immigrantes sélectionnées par le Québec. Il regroupe des informations et des conseils pour faciliter votre installation et réussir votre intégration au Québec.  

Une agente ou un agent d’aide à l’intégration peut vous accompagner dans vos démarches d’intégration avant même votre arrivée au Québec. Pour plus de renseignements, consultez la page Accompagnement Québec

À propos du Québec

Partager les valeurs clés du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour faciliter votre intégration à la société québécoise, il est important de vous approprier et de respecter les valeurs clés du Québec.

Celles-ci peuvent être réunies autour de cinq grandes orientations qui font du Québec une société distincte 

  • Le Québec est une société francophone; 
  • Le Québec est une société démocratique; 
  • L’égalité entre les femmes et les hommes; 
  • Les droits et les responsabilités des Québécoises et des Québécois; 
  • Le Québec est une société laïque. 
Découvrir les saisons au Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le climat au Québec change au fil des saisons et varie selon les régions.

Il ne faut pas sous-estimer l’hiver québécois. Pour cette saison, pensez à garder la température de votre logement au minimum à 20 °C le jour et à 17 °C la nuit. À l’intérieur, les habitations sont équipées de systèmes de chauffage qui assurent le confort pendant la saison froide.

Procurez-vous des vêtements pour vous garder au chaud :

  • Un manteau double;
  • Une tuque (bonnet);
  • Des gants ou des mitaines (moufles);
  • Une écharpe;
  • Des bottes doublées et imperméables.

Avec des vêtements appropriés, vous pouvez pratiquer une foule d’activités sportives à l’extérieur, peu importe la saison. Les activités saisonnières sont une occasion de se rassembler et de rencontrer d’autres personnes. Songez à vous inscrire à des sports qui se pratiquent à l’extérieur pour profiter des saisons et vous faire un cercle d’amis.

Se renseigner sur le coût de la vie au Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Avant d’immigrer au Québec, il est important de vous renseigner sur le coût de la vie.

Au Québec, le revenu moyen par habitant est comparable à celui de la plupart des pays industrialisés. Cependant, le coût de la vie y est plus bas.

Bien sûr, il est possible que votre perception du coût de la vie varie en fonction :

  • de votre pays d’origine;
  • des économies dont vous disposez;
  • de vos habitudes de consommation.

Choisir une région du Québec pour vous établir

Vous voulez découvrir ce que les régions du Québec ont à offrir? Il y a 17 régions au Québec qui présentent plusieurs opportunités.

Informez-vous sur les régions avant votre arrivée au Québec pour déterminer celles qui correspondent à vos intérêts et votre projet de vie.

En vous inscrivant au service d’intégration Accompagnement Québec, une agente ou un agent d’aide à l’intégration (AAI) peut vous accompagner dans la découverte des régions de Québec tout en vous présentant les possibilités d’emploi.

Il y a de nombreuses différences entre les régions en ce qui concerne :

  • les possibilités d’emplois;
  • les domaines d’emplois recherchés;
  • le coût de la vie;
  • le mode de vie;
  • etc.

Vous pouvez aussi assister à des séances d’information sur le Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en français ou faire appel aux organismes partenaires, comme Emplois en région Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., pour vous informer sur la vie et l’emploi en région.

Développer un réseau de contacts

Pour vous faire de nouvelles connaissances à votre arrivée au Québec, vous pouvez :

Habitation

Chercher un logement

Vous devrez rapidement vous trouver un logement à votre arrivée au Québec. Il est recommandé de vous trouver d’abord un logement temporaire. Vous pourrez ainsi prendre le temps nécessaire pour évaluer vos besoins.

Pour les premiers temps, rechercher un logement :

  • loué à la semaine ou au mois;
  • qui correspond à votre budget;
  • dans un quartier central;
  • idéalement meublé.

Pour trouver un logement, vous pouvez :

  • consulter les sites des petites annonces en ligne;
  • rejoindre des groupes Facebook de recherche de logement;
  • marcher dans les rues et repérer les logements à louer.

En vous inscrivant au service d’intégration Accompagnement Québec, une agente ou un agent d’aide à l’intégration (AAI) peut vous accompagner dans votre recherche de logement.

Des organismes communautaires au service des personnes immigrantes Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. peuvent aussi vous aider.

Louer un logement Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Lorsque vous louez un logement, vous devez signer un bail avec le propriétaire. Le bail est un contrat de location qui indique :

Le bail doit contenir :

  • le nom et l’adresse de la ou du propriétaire;
  • votre nom;
  • le montant du loyer;
  • l’adresse exacte du logement que vous avez loué;
  • d’autres mentions obligatoires prescrites par la loi.

Avant de signer un bail, lisez-le très attentivement. Une fois que vous l’avez signé, vous ne pouvez pas l’annuler, à moins d’exceptions. Si vous devez quitter votre logement avant la fin de votre bail, consultez la page Cession d’un bail ou sous-location du site de la Régie du logement pour connaître les options qui s’offrent à vous selon votre situation.

Renseignements à donner

Il est possible que le propriétaire du logement vous demande certains renseignements privés, comme vos numéros :

  • d’assurance sociale (NAS);
  • de permis de conduire;
  • de carte d’assurance maladie.

Vous n’êtes pas obligé de donner ces renseignements. On ne peut pas vous refuser la location d’un logement si vous n’avez pas fourni ces renseignements.

Vous pourriez toutefois devoir prouver que vous avez les revenus nécessaires pour payer le loyer.

Pour cela, vous pouvez utiliser les reçus d’une ancienne location ou des factures payées de services publics.

Si vous ne pouvez pas fournir ces documents, vous pouvez présenter une lettre de recommandation, par exemple d’un organisme communautaire au service des personnes immigrantes Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Refus de louer

Un propriétaire ne peut pas vous refuser la location d’un logement en se basant sur des motifs de discrimination comme :

  • l’origine ethnique;
  • la couleur;
  • le sexe;
  • la grossesse ou la présence d’enfants;
  • la religion;
  • l’orientation sexuelle;
  • l’identité ou l’expression de genre;
  • la condition sociale.

Si vous croyez être victime de discrimination, communiquez avec la Régie du logement du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou avec la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Acheter une maison ou un condominium

L’achat d’une maison ou d’un condominium (condo) exige beaucoup de précautions.

Vous pouvez vendre ou acheter vous-même une propriété, mais la majorité des transactions se font par l’entremise d’une courtière immobilière ou d’un courtier immobilier.

Lorsque vous avez choisi la propriété que vous voulez acheter, vous devez faire une offre d’achat. Si la personne qui vend la propriété accepte vos conditions, vous devez donner suite à votre offre d’achat. L’achat se conclut par un acte de vente signé devant une ou un notaire.

Si vous achetez une propriété directement d’un entrepreneur en construction ou d’un promoteur immobilier, celui-ci doit vous remettre un contrat préliminaire contenant :

  • des renseignements sur l’immeuble;
  • une clause qui vous permet de changer d’idée dans les 10 jours qui suivent la signature de votre contrat. Cette résiliation peut comporter une pénalité — qui doit être prévue au contrat — et ne doit pas dépasser 0,5 % du prix de vente.

Les logements en copropriété, appelés « condominiums » ou « condos », vous permettent d’acheter un appartement plutôt qu’une maison.

L’appartement que vous achetez vous appartient, mais vous partagez les parties communes de l’immeuble avec les autres propriétaires, comme :

  • le terrain
  • le hall d’entrée,
  • les ascenseurs, escaliers,
  • les stationnements
  • etc.

La collectivité des copropriétaires, appelée « syndicat », administre le bâtiment et entretient les lieux communs.

Pour couvrir les dépenses pour l’entretien du bâtiment et les travaux dans les lieux communs, vous devez payer des frais de condos. Ils vous sont facturés tous les mois, en fonction de la valeur de votre condo dans l’immeuble.
 

Santé et services d’urgence

Obtenir votre carte d’assurance maladie Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Tous les résidents du Québec sont admissibles au régime d’assurance maladie du Québec (RAMQ). Celui-ci couvre les soins médicaux essentiels. Pour y avoir accès, vous devez vous inscrire et obtenir une carte d’assurance maladie à votre arrivée au Québec.

Chaque membre de votre famille doit avoir sa propre carte d’assurance maladie. Ayez-la toujours sur vous et ne la prêtez jamais.

En règle générale, l’assurance maladie ne couvre pas vos soins médicaux durant les trois premiers mois qui suivent votre arrivée au Québec. Durant ces trois mois, il est fortement conseillé de vous procurer une assurance privée.

Le Québec a conclu des ententes de sécurité sociale avec d’autres pays Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Si vous arrivez de l’un de ces pays, vous pourriez être couvert par le Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) dès votre arrivée, sans attendre 3 mois. Vous devez présenter une preuve d’assurance ou une attestation d’affiliation au régime de santé de votre pays d’origine.

Trouver un médecin de famille Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vous pouvez vous inscrire sur une liste d’attente pour avoir un médecin de famille (médecins-omnipraticiens ou médecins généralistes). Vous pouvez aussi en trouver un par vous-même Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en téléphonant dans les cliniques médicales près de chez vous.

Vous devez d’abord consulter un médecin de famille pour obtenir une consultation avec un médecin spécialiste.

Si vous devez rapidement voir un médecin pour une urgence mineure, il existe des services de consultation médicale pour le jour même ou le lendemain Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Où téléphoner en situation d’urgence

Il est important de connaître les numéros de téléphone à composer si vous avez besoin d’assistance immédiate.

Composez le 911 si vous avez besoin de services d’urgence :

  • police ;
  • services d’incendie (pompiers) ;
  • ambulance.

Composez le 811 pour joindre rapidement une infirmière ou un infirmier en cas de problème de santé non urgent. Ce service est gratuit et confidentiel.

Ces numéros sont accessibles en tout temps, 24 h sur 24.

Transports

Transports en commun

La plupart des villes au Québec offrent un service de transport en commun par autobus.

Un métro (train souterrain) dessert le territoire de Montréal et relie les villes de Longueuil et Laval. Montréal et les villes environnantes sont aussi reliées par des lignes de trains de banlieue.

Pour connaître les tarifs, les horaires, les trajets et les itinéraires, communiquez avec le service de renseignements de la société de transport en commun de votre municipalité ou consultez son site Web.

Obtenir un permis de conduire Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

À votre arrivée au Québec, vous pouvez conduire avec un permis qui a été délivré dans un autre pays pendant les 6 mois qui suivent votre arrivée au Québec. Après ce délai, vous ne pourrez plus conduire avec ce permis et vous devrez obtenir un permis de conduire du Québec.

Il existe des accords entre le Québec et certains pays pour faciliter l’échange de permis de conduire. Si le pays dans lequel vous avez obtenu votre permis n’en fait pas partie, il est possible que vous deviez suivre des cours de conduite et passer des examens théoriques et pratiques.

Vous devez détenir un permis de conduire valide pour conduire :

  • une automobile
  • une motocyclette
  • un scooter.

Acheter ou louer une voiture

Vous pouvez décider de louer ou d’acheter une voiture pour vos déplacements. Pour faire le bon choix, consultez les ressources suivantes.

Tous les véhicules doivent être immatriculés auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Sécurité routière Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers. Les bébés et les jeunes enfants doivent être assis dans un siège d’appoint, jusqu’à ce qu’ils mesurent 145 cm ou jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 9 ans.

L’hiver, il est important d’adapter votre conduite, notamment en diminuant votre vitesse. Vous devez aussi obligatoirement changer les pneus de votre véhicule pour des pneus d’hiver entre 1er décembre et le 15 mars.

Au Québec, la conduite avec les facultés affaiblies est un acte criminel, que ce soit sous l’effet de :

  • l’alcool;
  • drogues;
  • certains médicaments.
     

Éducation et services de garde

La place 0-5 pour inscrire vos enfants dans un service de garde Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Les places en services de garde, aussi appelés garderies, sont offertes pour les jeunes enfants, de leur naissance jusqu’à l’âge de 5 ans. Comme la demande est forte pour obtenir une place, il est recommandé d’inscrire votre enfant le plus rapidement possible dans les jours suivant votre arrivée.

Vous pouvez chercher un service de garde pour votre enfant en utilisant la plateforme La place 0-5. Celle-ci regroupe tous les services de garde reconnus par le gouvernement du Québec.

Services de garde subventionnés et non subventionnés

Il existe deux types de services de garde au Québec :

  • Les services de garde subventionnés par le gouvernement du Québec : Ils offrent un prix par jour réduit et fixe de 8,35 $ en 2020.
  • Les services de garde non subventionnés : le service de garde détermine le prix de ses services. Si vous inscrivez votre enfant dans un service de garde non subventionné, vous pourriez cependant avoir droit à un crédit d’impôt. Celui-ci vous permet de récupérer jusqu’à 75 % du montant que vous avez payé pour faire garder votre enfant.

Inscrire vos enfants à l’école Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (PDF sur l'inscription des enfants à l'école)

Au Québec, vous pouvez inscrire votre enfant à la maternelle dès l’âge de 4 ans. 

L’école est ensuite obligatoire dès l’âge de 6 ans et jusqu’à l’âge de 16 ans.

Maternelle

La maternelle prépare votre enfant à l’école primaire.

La maternelle n’est pas obligatoire. Cependant, la majorité des enfants admissibles y sont inscrits.

Enseignement primaire

Tous les enfants de 6 ans doivent être inscrits à l’école primaire, même s’ils n’ont pas terminé la maternelle.

Si votre enfant a 5 ans, il peut y être admis à la condition qu’il atteigne 6 ans avant le 1er octobre de sa première année scolaire. L’enseignement primaire dure 6 ans.

Enseignement secondaire

Formation générale

Après les études primaires, vous devrez inscrire votre enfant à des études secondaires. La formation générale au secondaire dure 5 ans et permet à votre enfant de poursuivre des études postsecondaires.

Formation professionnelle

Il existe aussi une autre voie dans l’enseignement secondaire : la formation professionnelle. Celle-ci dure un à deux ans selon le programme.

Elle permet de se qualifier pour un métier spécialisé. Il est généralement possible de s’inscrire à une formation professionnelle avant la fin de la formation générale au secondaire, mais les exigences d’admission ne sont pas les mêmes pour tous les programmes d’études.

Poursuivre des études Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vous aimeriez étudier au Québec? Différents cours sont offerts à différents niveaux.

Vérifiez auprès des établissements d’enseignement pour connaître les conditions d’admission pour les programmes d’études et les démarches d’inscription.

Si vous êtes étudiante ou étudiant étranger avec un permis d’études, vous devez respecter les conditions de votre permis. Être aux études doit être votre principale activité et vous devez avoir une assurance maladie et hospitalisation pour toute la durée de votre séjour au Québec.

Prêts et bourses

Ce programme vise à vous aider si vos ressources financières sont insuffisantes pour poursuivre des études à temps plein.

Pour être admissible, vous devez avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent, de réfugié ou de personne protégée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.

Prêts pour les études à temps partiel

Ce programme vise à vous soutenir financièrement si vous souhaitez poursuivre des études à temps partiel.

Pour être admissibles, vous devez notamment avoir la citoyenneté canadienne ou avoir le statut de résident permanent, le statut de réfugié ou le statut de personne protégée.

Apprentissage du français

S’inscrire à un cours de français

Si vous ne maîtrisez pas le français, le gouvernement du Québec offre des cours de français gratuits aux personnes immigrantes.

Connaître le français est essentiel pour faciliter votre intégration et participer pleinement à la société québécoise. Cela vous permet de vous faire comprendre dans des situations de la vie courante, comme lorsque vous devez communiquer avec les professeurs de vos enfants ou consulter un pharmacien.

Une aide financière peut aussi vous être offerte pour :

  • votre participation aux cours;
  • votre transport;
  • la garde de vos enfants.  

En vous inscrivant au service d’intégration Accompagnement Québec, une agente ou un agent d’aide à l’intégration (AAI) peut vous accompagner pour vous inscrire à un cours de français.

Services d’intégration

Accueil à l’aéroport

Lorsque vous arrivez à l’aéroport international Montréal-Trudeau et que vous avez un statut d’immigration, vous êtes accueillis par le personnel du Service d’accueil du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Celui-ci pourra vous inscrire :

  • au service Accompagnement Québec, un service gratuit qui vous offre un soutien dans vos démarches d’intégration;
  • à l’une des séances de groupe, offerte gratuitement et conçue spécialement pour vous aider dans vos démarches d’installation et de recherche d’emploi.

Accompagnement Québec

Accompagnement Québec est un nouveau service direct de soutien aux personnes immigrantes.

Il permet d’évaluer vos besoins en tant que personne immigrante et de mieux y répondre pour faciliter votre intégration à la société québécoise.

Des agentes et agents d’aide à l’intégration (AAI) présents dans toutes les régions du Québec collaborent avec des organismes et des ministères partenaires pour :

  • préparer votre arrivée au Québec;
  • évaluer vos besoins une fois arrivé au Québec;
  • élaborer avec vous un plan d’action individualisé pour vous accompagner dans vos démarches d’installation et d’intégration.

Vous pouvez bénéficier d’Accompagnement Québec dès que vous obtenez votre Certificat de sélection du Québec (CSQ) ou votre Certificat d’acceptation du Québec (CAQ)

Accompagnement Québec couvre cinq domaines :

  • installation
  • vie collective
  • francisation
  • emploi
  • démarches d’immigration

Session Objectif intégration Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La session Objectif intégration s’adresse aux personnes immigrantes. Elle est d’une durée totale de 24 heures et elle est donnée en français partout au Québec.  

La session porte sur :

  • les valeurs démocratiques et les valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne;
  • les codes culturels en emploi;
  • le cadre légal dans le monde du travail.

Lorsque vous participez à une session complète d’Objectif Intégration, une attestation de participation et d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne vous est remise.

De plus, vous pourriez recevoir une aide financière de 188 $ si vous suivez la session Objectif Intégration dans son entièreté.  

Services et ressources dans votre région Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

De nombreux organismes partenaires du gouvernement du Québec peuvent vous aider dans vos démarches d’intégration. Ces organismes sont situés partout dans la province.

Emploi

Faire reconnaître vos compétences Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vous pouvez effectuer des démarches pour faire reconnaître vos compétences développées à l’étranger. Ces démarches visent à faire reconnaître votre formation et votre expérience professionnelle pour travailler au Québec. Il est recommandé de vous en informer avant même d’arriver au Québec.

Si la profession que vous souhaitez exercer est réglementée au Québec, vous devrez nécessairement faire les démarches auprès de l’organisme de réglementation concerné. Pour savoir si le métier ou la profession que vous visez est réglementé, consultez le site de Qualifications Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Demander une évaluation comparative de vos études Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vous pouvez faire une demande d’évaluation comparative de vos études effectuées à l’étranger auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Cet avis d’expert indique de façon générale à quels repères scolaires (ou principaux diplômes) et à quels domaines de formation du Québec peuvent être comparées vos études. Une Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec peut être demandée par :

  • les employeurs ;
  • les organismes de réglementation ;
  • les établissements d’enseignement.

Avant de faire une demande d’évaluation comparative de vos études, vérifiez si celle-ci est exigée dans le cadre d’un processus d’embauche ou d’admission.

Chercher un emploi

Vous pouvez commencer votre recherche d’emploi avant même d’arriver au Québec.

Les noms donnés aux emplois peuvent varier d’un pays à l’autre. C’est pourquoi il est préférable de mettre l’accent sur la description de vos tâches et de vos compétences développées à l’étranger dans votre Curriculum Vitae (CV).

Pour bien vous préparer, consultez les conseils sur la recherche d’emploi pour des informations sur :

  • la préparation de votre CV;
  • les entrevues d’embauche; 
  • les étapes pour obtenir un emploi.

Programme d’aide à l’intégration des immigrants et des minorités visibles en emploi (PRIIME)

Si vous êtes une personne immigrante ou issue de minorités visibles, ce programme a pour but de vous aider à acquérir une première expérience de travail en Amérique du Nord dans votre domaine de formation ou d’expérience professionnelle.

Finances

Remplir une déclaration de revenus Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Lorsque vous arrivez au Québec, il pourrait être avantageux de remplir une déclaration de revenus (rapport d’impôt).

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec donnent des crédits de taxes et de l’aide financière aux personnes et familles à faible revenu. Vous pourriez recevoir un montant d’argent si vous convertissez votre revenu de l’année précédant votre arrivée au Québec en dollars canadiens.  

Par la suite, vous devez produire deux déclarations de revenus chaque année :

L’année d’imposition s’étend du 1er janvier au 31 décembre. Les déclarations de revenus doivent être transmises aux deux gouvernements au plus tard le 30 avril qui suit l’année d’imposition :

  • par la poste;
  • par Internet;
    ou
  • en personne.

En produisant vos déclarations de revenus avant le 30 avril de chaque année et en déclarant tous vos revenus, vous évitez d’avoir à payer des intérêts et des pénalités sur les sommes que vous pourriez devoir.

La déclaration de revenus permet aux gouvernements fédéral et provincial de vérifier si vous êtes admissible à divers programmes sociaux comme :

  • des allocations familiales;
  • des congés parentaux;
  • etc.

Si vous avez de la difficulté à faire vos déclarations de revenus, adressez-vous à Revenu Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et à l’Agence du revenu du Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Le personnel préposé aux services à la clientèle vous donnera tous les renseignements utiles et, au besoin, vous dirigera vers des cliniques d’impôt gratuites ou peu coûteuses. Vous pouvez aussi demander l’aide d’un comptable.

Ouvrir un compte bancaire

Pour faire des achats courants, vous avez besoin d’un compte bancaire.

Vous pouvez en ouvrir un en vous présentant en personne à une institution financière et en fournissant les pièces d’identité requises.

Comparez les services des différentes institutions avant de choisir celle où vous allez ouvrir votre compte bancaire. Choisissez celle qui vous offre le compte qui correspond le mieux à vos besoins. Par exemple, vous pourriez choisir l’institution financière qui  

  • vous offre le meilleur rendement ;
  • vous impose le moins de frais d’administration.

Les associations de consommateurs, comme l’Office de la protection du consommateur Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., peuvent vous renseigner sur vos droits relativement à l’ouverture d’un compte dans une institution financière. Elles peuvent aussi vous aider à équilibrer votre budget personnel ou familial.

Carte bancaire

Lorsque vous ouvrez un compte, l’institution financière vous remet une carte de débit bancaire. Celle-ci vous permet de payer vos achats dans la plupart des commerces. Le montant de vos achats est alors déduit directement de votre compte. Des frais de service peuvent s’ajouter à chaque transaction, selon votre entente avec votre institution financière.

Les services bancaires sont presque tous automatisés. Vous trouverez des guichets automatiques dans la plupart des banques, caisses populaires et autres endroits publics (dépanneurs, centres commerciaux, etc.).

Demander du crédit

Avec du crédit, une institution financière ou un commerce vous avance un montant d’argent. Vous pouvez ensuite rembourser ce montant plus tard. Toutefois, vous devrez payer des intérêts sur le montant que vous avez emprunté. Ces intérêts sont généralement élevés et s’ajoutent au montant que vous devez rembourser. 

La facilité d’accès au crédit exige une grande prudence. Leur publicité est souvent alléchante. Par exemple, ils peuvent vous offrir des primes, des points bonis et d’autres incitatifs.

Avant de faire une dépense à crédit, assurez-vous de pouvoir effectuer le versement total. Souvenez-vous que ce montant s’ajoute aux autres obligations financières que vous avez déjà.

Justice

Connaître vos droits et libertés

Au Québec, l’exercice des droits et libertés de la personne est encadré par deux chartes :

La discrimination est interdite par la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Voici les motifs de discrimination qui sont interdits par la Charte :

  • la race;
  • la couleur;
  • le sexe;
  • l’identité ou l’expression de genre;
  • la grossesse;
  • l’orientation sexuelle;
  • l’état civil;
  • l’âge (sauf dans la mesure prévue par la loi);
  • la religion;
  • les convictions politiques;
  • la langue;
  • l’origine ethnique ou nationale;
  • la condition sociale;
  • le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap.

Obtenir des services juridiques

Il existe différents services si vous devez régler un conflit légal.

Les petites créances

Si vous avez une réclamation de moins de 15 000 $, vous pouvez passer par les petites créances. La procédure est simple et facile d’accès.

Vous n’êtes pas représenté par une avocate ou un avocat. Un service de médiation gratuit vous est offert pour vous aider à régler le conflit. Informez-vous auprès du personnel d’un palais de justice à ce sujet.

La médiation

La médiation est un service qui vous permet de prévenir et de régler des conflits. Elle est plus souple et plus rapide qu’un procès. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez la section Médiation sur le site du ministère de la Justice Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Les services d’interprétation

Si vous ne maîtrisez pas le français ou l’anglais, il existe des services d’interprétation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. parfois offerts sans frais.

Les services d’aide juridique

Si vous avez un faible revenu, les Bureaux d’aide juridique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. vous donnent accès aux services d’une avocate ou d’un avocat, ou encore, d’une personne notaire. Les services sont gratuits, ou offerts à des frais minimes.

Centres d’aide aux victimes d’actes criminels

Les centres d’aide aux victimes d’actes criminels Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (CAVAC) offrent des services pour surmonter les conséquences physiques, psychologiques et sociales d’un crime.

Ils viennent en aide :

  • aux victimes d’actes criminels;
  • à leurs proches;
  • aux témoins.

Il peut s’agir :

  • d’une agression;
  • d’un vol;
  • de harcèlement;
  • de menaces;
  • de violence conjugale;
  • de tout autre acte criminel.

Il y a un CAVAC dans chacune des régions du Québec. L’aide peut prendre différentes formes, dont un accompagnement pendant tout le processus judiciaire, avant, pendant et après un procès. Les services sont gratuits et confidentiels.

Démarches à faire auprès du fédéral

Obtenir votre numéro d’assurance sociale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

À votre arrivée, vous devez vous présenter dans un bureau de Service Canada pour demander votre numéro d’assurance sociale (NAS). Il s’agit d’un numéro de 9 chiffres.

Vous en avez besoin pour :

  • occuper un emploi;
  • ouvrir un compte bancaire;
  • bénéficier des programmes et d’aides financières offerts par le gouvernement.

Il est recommandé d’apprendre votre NAS par cœur.

Obtenir votre carte de résidence permanente Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La carte de résidence permanente est la preuve que vous avez le statut de résidente ou de résident permanent du Canada.

Si vous quittez le Canada, vous devrez présenter cette carte pour pouvoir y revenir.

Pour obtenir votre carte, vous devez en faire la demande auprès du gouvernement fédéral.