Résultats finaux de la 4e et 5e secondaire

À la fin de la période de correction des épreuves ministérielles de la 4e et de la 5e secondaire, un relevé des apprentissages est envoyé par la poste à chaque élève. Il est également possible de consulter les résultats dans le dossier scolaire de l’élève en ligne Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
 
Pour réussir un programme et obtenir les unités qui y sont reliées, l’élève doit obtenir un résultat final de 60 % ou plus.

Modération et conversion des résultats

La modération et la conversion des notes sont des procédés de comparaison et ajustements d'une note avec un ensemble de notes.

Modération

La modération des notes consiste à comparer les notes-écoles d’un groupe d’élèves avec celles obtenues par le même groupe à l’épreuve ministérielle. Cette comparaison est faite pour chaque groupe d’élèves dans toutes les écoles et permet le calcul de la note finale.   
 
La modération est toujours appliquée sur toutes les notes-écoles des élèves. Elle permet de modifier à la hausse ou à la baisse les notes obtenues à l’école et n’a jamais pour conséquence de faire échouer l’élève qui aurait obtenu la note de passage à l’épreuve ministérielle.  

L’objectif de la modération est de s’assurer de la validité des notes transmises et de veiller à ce qu’elles soient comparables d’une école à l’autre à la grandeur du Québec. Ce processus vise à introduire plus de justice et d’équité dans les évaluations des apprentissages des élèves en classe. 
  
Autrement dit, comme le degré de difficulté des épreuves d’établissement auxquelles les élèves sont soumis n’est pas le même d’un endroit à un autre, deux groupes d’écoles différentes peuvent avoir des notes identiques aux épreuves d’établissement, mais présenter une grande variation dans les notes de l’épreuve ministérielle. L’épreuve ministérielle est le seul examen qui permet une comparaison objective entre ces deux groupes, car tous les élèves font le même examen.

Calcul de la modération

La modération des notes se calcule par un procédé statistique. La distribution des notes-écoles de chaque groupe d’élèves est ajustée par rapport à celles obtenues à l’épreuve ministérielle, en fonction de la moyenne et de l’écart type (c’est-à-dire la dispersion des notes autour de la moyenne). L’élève peut voir sa note-école augmenter, demeurer semblable ou diminuer, mais conserve toujours la position qu’il avait dans son groupe avant l’alignement des notes.

Conversion des résultats

La conversion consiste à relever légèrement les notes obtenues à une épreuve ministérielle, rendant ainsi comparable le taux de réussite d’une année à l’autre. La conversion est toujours appliquée à la hausse. 

Cette conversion est utilisée seulement dans les cas où le taux de réussite d’une épreuve ministérielle serait beaucoup plus faible que les années précédentes. En fonction de l’analyse des résultats, le ministre décide de l’application de la conversion et des paramètres de celle-ci. 

Calcul du résultat final

Pour l’année scolaire 20232024, les épreuves ministérielles de 4e et 5e secondaire compteront pour 20 % du résultat final de la compétence évaluée. La note-école comptera pour 80 % du résultat final. (Sous réserve des approbations ministérielles requises)
 
Pour connaître votre résultat final, consultez le dossier scolaire de l’élève en ligne Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Exemples de calculs de résultat final

Pour mieux comprendre le fonctionnement des calculs, consultez la page Exemples de calculs de résultat final de 4e et 5e secondaire.

Actions à prendre en cas d'échec à un programme

Si vous êtes en situation d’échec dans un programme, quelques options s’offrent à vous pour poursuivre votre cheminement scolaire.   
 
D’abord, vérifiez la note obtenue à l’épreuve ministérielle de 4e et 5e secondaire en consultant le dossier scolaire de l’élève en ligne Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Validez également le résultat obtenu à la note-école sur votre bulletin scolaire délivré par votre organisme scolaire.   
  
Selon votre situation, certaines solutions sont possibles : reprises d’épreuves ministérielles, révision de la correction d’épreuves ministérielles, révision de la note-école, admission sous condition dans un établissement d’enseignement collégial.

Reprises d'épreuves ministérielles

Si vous avez échoué une épreuve ministérielle de 4e ou 5e secondaire ou si vous n’êtes pas satisfait de la note obtenue, vous pouvez vous inscrire à la reprise de l’épreuve. L’inscription se fait auprès de votre organisme scolaire.

Consultez l’horaire de la session d’examen et de la reprise des épreuves. 

Pour plus d’information ou pour vous inscrire à la reprise des épreuves, communiquez avec votre organisme scolaire.

Demande de révision de la correction des épreuves ministérielles

Si vous avez échoué à une épreuve ministérielle de 4e ou 5e secondaire, vous pouvez aussi demander la révision de la correction de cette épreuve. Une révision de la correction peut entraîner un maintien, une hausse ou une baisse de la note à l’épreuve ministérielle. Pour faire une demande, rendez-vous sur le dossier scolaire de l’élève en ligne.

Demande de révision de la note-école

Si vous avez échoué ou si vous n’êtes pas satisfait de votre note-école, vous pouvez faire une demande de révision. Pour ce faire, communiquez avec votre organisme scolaire.

Admission sous condition dans un établissement d’enseignement collégial

Les établissements d’enseignement collégial peuvent admettre les élèves qui n’ont pas obtenu leur DES. Les élèves à qui il manque six unités ou moins pour l’obtention du DES pourraient entrer au collégial à la condition d’obtenir les unités manquantes pendant leur première session. 
 
Communiquez avec votre cégep pour connaître les modalités qui s’appliquent à votre situation.

Dernière mise à jour : 23 janvier 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec