Impacts des changements climatiques

Depuis le début de l’ère industrielle, les émissions de GES générées par les humains ne cessent d’augmenter, ce qui modifie la composition de l’atmosphère, provoque un réchauffement rapide de la planète, dérègle le climat et entraîne ce qu’on appelle les changements climatiques. Ceux-ci déséquilibrent tous les écosystèmes et menacent la qualité de vie sur terre.

Événements météorologiques extrêmes

Un impact majeur des changements climatiques est l’augmentation importante du nombre de phénomènes météorologiques extrêmes et de leur intensité, tels que les suivants :

  • Sécheresses
  • Vagues de chaleur
  • Pluies intenses
  • Vents violents
  • Baisse ou hausse drastique des températures (gel-dégel)

Ces phénomènes météorologiques et ces catastrophes naturelles se multiplient et s’intensifient à l’échelle de la planète au fur et à mesure que la crise climatique prend de l’ampleur. Tout cela a des conséquences néfastes sur l’économie, sur l’environnement, sur nos infrastructures et sur la qualité de vie des populations.

Risques pour l’économie

La majorité des activités économiques est influencée d’une façon ou d’une autre par le climat. Certains secteurs sont même particulièrement dépendants du bon fonctionnement de la nature, tels que la foresterie, les pêcheries, l’agriculture et le tourisme. Le secteur manufacturier ainsi que les secteurs du transport, des assurances, de la production et du transport de l’énergie sont aussi affectés directement par les aléas climatiques.

Les changements climatiques, incluant les événements météorologiques extrêmes qui s’intensifient et se produisent plus fréquemment, et leur effet sur les chaînes d’approvisionnement constituent une menace à court, moyen ou long terme pour la vitalité de la majorité des entreprises. Cela peut se traduire par des baisses de revenus, voire par la cessation des activités dans certains cas.

L’agriculture est particulièrement touchée par les changements climatiques puisque ceux-ci influencent directement la productivité du secteur. En effet, les événements climatiques extrêmes et les conditions climatiques plus imprévisibles, tels que les sécheresses et les épisodes de gel, de même que la prolifération d’insectes ou de plantes nuisibles complexifient grandement la tâche des productrices et producteurs agricoles. Ces nombreux aléas climatiques peuvent avoir des impacts sur le rendement des récoltes et les revenus des agriculteurs.

Risques pour les infrastructures

Les changements climatiques affectent les infrastructures, dont les bâtiments. Par exemple, le phénomène de gel-dégel, qui est plus fréquent, endommage les routes. Le dégel du pergélisol dans le Nord québécois altère la stabilité des bâtiments, des routes et des pistes d’atterrissage.

Les fortes pluies causent des débordements dans les réseaux d’égout et sollicitent davantage les systèmes de drainage. Les risques d’inondations augmentent aussi, endommageant les infrastructures et les bâtiments. De plus, l’intensité accrue des précipitations provoque un plus grand nombre de glissements de terrain.

La hausse du niveau de la mer et la diminution du couvert de glace, combinées à une augmentation des tempêtes et à des cycles de gel-dégel plus fréquents, aggravent les risques d’érosion et de submersion du littoral des municipalités côtières du Québec. Ces risques sont un enjeu important, particulièrement le long des rives du Saint-Laurent, dans sa portion maritime.

Risques pour la santé et la sécurité

Les changements climatiques augmentent les risques pour la santé et la sécurité des personnes et des communautés.

Les vagues de chaleur plus intenses et plus fréquentes provoquent divers problèmes de santé. Par exemple, elles entraînent la prolongation de la saison des pollens qui cause des maladies respiratoires. On assiste aussi à une augmentation des maladies à transmission vectorielle Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., c’est-à-dire qui sont provoquées par des parasites, des virus ou des bactéries transmis par des vecteurs, telle la maladie de Lyme.

La disponibilité et la qualité de l’eau potable peuvent également devenir un enjeu dans certaines localités en raison des périodes de sécheresse qui sont plus nombreuses.

La sécurité des populations est aussi menacée avec l’accroissement des événements extrêmes, tels que les épisodes de vents violents, de tempêtes côtières et de feux de forêt. Ces phénomènes météorologiques peuvent blesser des gens et causer des dommages importants aux bâtiments et aux infrastructures.

Enfin, les conditions climatiques changeantes, inhabituelles ou extrêmes ainsi que les désastres d’origine naturelle ont aussi des effets dommageables sur la santé physique et mentale des gens. C’est le cas particulièrement chez les personnes vulnérables qui vivent dans des zones où le risque de sinistre est élevé.

Destruction et perte de la biodiversité

De nombreuses espèces végétales et animales disparaissent en raison de la destruction de leur habitat naturel par les activités humaines. Leur survie est d’autant plus menacée aujourd’hui par les impacts des changements climatiques. L’humanité est complètement dépendante de la nature qui l’entoure et du bon fonctionnement de ses écosystèmes. C’est elle qui fournit l’air, l’eau et les aliments indispensables à la survie des êtres humains. Les insectes pollinisateurs rendent possible l’agriculture, sans compter toutes les activités économiques et récréatives qui reposent entièrement sur les écosystèmes naturels. Lorsque ces derniers sont endommagés, la qualité de vie et la survie des humains sont menacées.

Les changements climatiques facilitent aussi l’arrivée ou l’implantation d’espèces végétales nuisibles pouvant constituer une menace pour les espèces indigènes. C’est le cas notamment avec la prolifération de certaines espèces exotiques envahissantes Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Partout dans le monde

Au cours des dernières années, la température moyenne terrestre a connu une hausse notable. Les quantités de neige et de glace diminuent continuellement et le niveau des mers augmente. La fonte des glaciers s’accélère, ce qui diminue la quantité d’eau disponible dans certaines régions du monde. Le dégel du pergélisol menace la stabilité des infrastructures en Arctique.

Les océans se réchauffent, leur niveau d’eau est en hausse et ils s’acidifient. Ces impacts bouleversent les écosystèmes, mettent en péril la survie de plusieurs espèces et présentent une menace pour les nombreux produits et services dont nous bénéficions.

Les bouleversements des écosystèmes en raison des sécheresses, des tempêtes, des feux de végétation et des infestations d’espèces nuisibles sont plus fréquents ou plus intenses dans plusieurs parties du monde. Certaines régions deviennent inhabitables, ce qui oblige les populations à quitter leurs milieux de vie et vient ainsi augmenter ainsi le nombre de migrants climatiques à l’échelle de la planète. Les crises et les catastrophes qui se succèdent peuvent aussi être des sources de conflits et de guerres un peu partout dans le monde.

Dernière mise à jour : 28 avril 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec