Développement des connaissances scientifiques

La science est au cœur de la lutte contre les changements climatiques. Grâce à l’évolution constante de la recherche, à l’acquisition et à la diffusion de connaissances, nous savons de plus en plus comment réduire nos émissions de gaz à effet de serre et faire face aux impacts des changements climatiques.

Le Québec peut s’appuyer sur une solide base de connaissances scientifiques pour relever les défis qu’entraînent les changements climatiques, notamment grâce aux travaux de ses chaires de recherche et à ceux d’Ouranos Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Par ailleurs, la complexité des enjeux qui découlent des changements climatiques exige une collaboration multidisciplinaire. Au-delà de l’étude du climat et des sciences naturelles, le savoir issu des sciences sociales et comportementales est essentiel. Toutes ces connaissances contribuent à guider la transition du Québec vers une société plus résiliente aux impacts des changements climatiques et plus sobre en carbone.

Exemples de projets de recherche soutenant la transition climatique

Plusieurs projets de recherche, de développement et de diffusion des connaissances financés par le gouvernement pour lutter contre les changements climatiques ont été réalisés ou sont en cours au Québec. En voici quelques-uns :

Forum d’orientation de la recherche sur les impacts économiques des changements climatiques

Ce forum visait à mobiliser les expertises québécoises en matière d’adaptation aux changements climatiques afin de mieux en cerner les impacts économiques. Plusieurs secteurs d’activité ont été examinés : l’agriculture, les pêcheries, l’aquaculture, la foresterie, les produits du bois, le tourisme, la santé, l’énergie, les assurances, les infrastructures, le transport et le secteur manufacturier. Le bilan du forum Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. résume leurs travaux.

Trajectoires de réduction d’émissions de GES du Québec – Horizons 2030 et 2050

Ce rapport fait état des changements requis pour atteindre les cibles et objectifs du Québec. Il aborde aussi les coûts et bénéfices qui en découleront pour la société québécoise. Le rapport décrit, en quatre blocs, les mesures économiques et réglementaires qui seraient nécessaires pour que ces changements aient lieu :

  • La maîtrise de l’énergie;
  • L’électrification de nombreux usages de l’énergie;
  • La production accrue d’électricité et de bioénergies;
  • Des mesures touchant l’agriculture, les déchets et l’industrie.

Le document Réussir la décarbonisation du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (PDF, 5,8 Mo) recense les faits saillants du rapport.

Synthèse de la valeur et la répartition du stock de carbone terrestre au Québec 

Cette synthèse Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (PDF, 3,6 Mo) quantifie les stocks de carbone contenus dans les écosystèmes terrestres du biome boréal québécois. L’objectif visé était d’évaluer la capacité naturelle des écosystèmes à atténuer les émissions de carbone dans l’atmosphère. Il vise également à estimer la hausse de leur vulnérabilité dans le contexte des changements récents du climat, et dans celui des changements d’utilisation des terres.

Évaluation des impacts des changements climatiques et de leurs coûts pour le Québec et l’État québécois 

Ce rapport Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (PDF, 4,6 Mo) identifie et quantifie les impacts générés par les changements climatiques sur la santé et les infrastructures. Il en évalue les coûts à la fois pour l’État et pour l’ensemble de la société.

Dernière mise à jour : 12 juillet 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec