Lorsque l’on parle de lutte contre les changements climatiques, les arbres font bel et bien partie de la solution!

Ossature en bois de l’intérieur d’une maison en construction

Les arbres emmagasinent du carbone, évitant que celui-ci se retrouve dans l’atmosphère, et ce, de trois façons.

Captation

Les feuilles et les aiguilles des arbres captent le dioxyde de carbone, connu sous l’acronyme CO2, contenu dans l’atmosphère. Le carbone (C) devient du bois alors que l’oxygène (O2) est relâché dans l’atmosphère.

Stockage

Le carbone stocké dans les arbres y demeure après leur récolte et leur transformation en produits du bois. Utiliser le bois plutôt qu’un autre matériau est un gain pour l’environnement, car celui-ci génère moins de gaz à effet de serre lors de sa production que tout autre matériau du même usage. De plus, il est renouvelable. Ainsi, le gain se poursuit lorsqu’en fin de vie utile le produit est recyclé, réutilisé ou récupéré.

Renouvellement

Le renouvellement des arbres permet également de stocker du carbone dans le bois. La capacité des forêts à stocker du carbone peut être augmentée par différentes pratiques d’aménagement forestier. Parmi elles, on trouve le reboisement des forêts clairsemées ou encore la pratique d’une sylviculture plus intensive.

Documentation

Dernière mise à jour : 26 avril 2021