Comment sont aménagées les forêts de façon durable

L’aménagement durable des forêts a pour but de préserver ou d’améliorer la santé à long terme des écosystèmes forestiers au bénéfice de tous, tout en assurant aux générations futures et actuelles de bonnes perspectives environnementales, économiques et sociales. Il est au cœur de toutes les politiques, les réglementations et les actions gouvernementales en la matière. 

Encadrement légal et stratégique

Le gouvernement a adopté, le 1er avril 2013, la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier qui s’appuie sur les six critères de l’aménagement forestier durable au Canada du Conseil canadien des ministres des forêts.

De cette loi découle la Stratégie d’aménagement durable des forêts qui définit le cadre de travail pour mobiliser les partenaires forestiers québécois autour d’une vision commune de l’aménagement durable des forêts. Cette stratégie est à la base de toutes les politiques et les actions gouvernementales en matière de gestion des forêts.

En réponse à cette stratégie-cadre, le gouvernement a adopté la Stratégie nationale de production de bois qui vise à accroître la richesse collective tirée des forêts québécoises par des mesures permettant d’augmenter leur productivité. Une stratégie qui repose principalement sur l’amélioration des caractéristiques du bois dans le but d’optimiser les récoltes et de répondre aux besoins des marchés.

Critères d’aménagement durable

Les critères de l’aménagement durable des forêts s’appuient sur les valeurs environnementales, sociales et économiques associées à la mise en valeur et à la conservation des ressources forestières. Ils doivent être pris en compte dans l’aménagement forestier pour que celui-ci soit qualifié de durable.

Les six critères sont :

  • la conservation de la diversité biologique;
  • le maintien et l’amélioration de l’état et de la productivité des écosystèmes forestiers;
  • la conservation des sols et de l’eau;
  • le maintien de l’apport des écosystèmes aux grands cycles écologiques;
  • le maintien des avantages socioéconomiques multiples que les forêts procurent à la société;
  • la prise en compte, dans les choix de développement, des valeurs et des besoins exprimés par les populations concernées.

Consultez les différents documents qui traitent des effets des activités forestières sur l'environnement Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Actions et principes gouvernementaux qui assurent l’aménagement durable

Dans les forêts publiques, qui représentent 92 % des forêts du Québec, c’est le gouvernement qui est responsable de la mise en œuvre de l’aménagement durable des forêts. En ce sens, il doit veiller au respect de plusieurs grands principes d’aménagement durable axés notamment sur la création de richesse, la protection des écosystèmes, l’acceptabilité sociale ainsi que la responsabilité.

Pour définir le volume maximal des récoltes annuelles de bois tout en assurant le renouvellement et l’évolution de la forêt, le Forestier en chef effectue le calcul des possibilités forestières.

Pour en savoir plus sur le sujet, lisez notre article La forêt démystifiée : les forêts publiques du Québec sont-elles surexploitées?

Les forêts sont aménagées seulement au sud de la limite territoriale des forêts attribuables, aussi appelée limite nordique. Au-delà de cette limite, l’aménagement des forêts ne serait pas durable.

L’aménagement des forêts est réalisé selon une approche axée sur l’augmentation de la productivité et de la qualité dans le but d’accroître la valeur des forêts publiques et privées. Cette approche prend la forme de stratégies d’aménagement incluses dans la planification forestière.

Afin que tous les usages possibles soient pris en compte, toutes les personnes ou tous les organismes qui utilisent la forêt peuvent participer à la planification forestière en s’exprimant ou en donnant leur avis sur les projets régionaux envisagés. Vous pouvez aussi vous exprimer sur les enjeux forestiers nationaux en donnant, par exemple, votre avis sur les grands dossiers, tels que les stratégies et les politiques.

Des dispositions sont prises afin d’assurer la prise en compte des droits, des intérêts, des valeurs et des besoins des communautés autochtones dans l’aménagement durable des forêts publiques.

Pour parvenir à aménager la forêt en s’assurant du maintien de la biodiversité et de la viabilité des écosystèmes, un aménagement écosystémique est appliqué partout dans les forêts publiques du Québec. Ce type d’aménagement a pour but de réduire les écarts entre la forêt aménagée et la forêt naturelle.

Pour encadrer les activités d’aménagement forestier menées notamment par l’industrie forestière, les adeptes de lieux de villégiature, les pourvoyeurs et les établissements d’enseignement et de recherche, le gouvernement dispose du Règlement sur l’aménagement durable des forêts du domaine de l’État Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Ce règlement a pour principal objet d’assurer le maintien ou la reconstitution du couvert forestier, la protection des milieux forestiers, aquatiques et humides ainsi que la conciliation des diverses activités se déroulant dans les forêts du domaine de l’État.

Une certification environnementale des activités forestières permet de réduire les répercussions des activités d’aménagement forestier sur l’environnement dans toutes les régions du Québec. 

Une entreprise ou un organisme qui réalise des travaux d’aménagement forestier en forêt publique doit détenir une certification environnementale. Il peut s’agir de la norme ISO 14001 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou d’un certificat du programme de certification des entreprises d’aménagement forestier Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (CEAF) du Bureau de normalisation du Québec. 

Une reddition de comptes est publiée annuellement afin que tous et toutes puissent constater l’efficacité des interventions forestières réalisées dans les forêts publiques au cours des derniers mois et vérifier la rentabilité des investissements. C’est ce qu’on appelle les suivis forestiers des traitements sylvicoles Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Afin de donner l’heure juste sur la gestion des forêts au Québec et sur les progrès réalisés en la matière, le gouvernement produit, tous les cinq ans, un bilan de l’aménagement durable des forêts.

Dernière mise à jour : 10 juin 2024

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec