À savoir sur les pesticides

Les pesticides sont conçus pour détruire et contrôler des organismes jugés indésirables ou nuisibles. Leur utilisation comporte des risques pour votre santé et pour l’environnement. En effet, ces produits peuvent contaminer l’eau et le sol et peuvent avoir des effets nocifs sur les organismes non visés par l’application. Les pesticides doivent être une solution de dernier recours.

Un pesticide est constitué d’un ou plusieurs ingrédients actifs. L’ingrédient actif est le composant auquel on attribue les effets recherchés du pesticide.

La plupart des pesticides peuvent être regroupés selon la cible qu’ils visent :

  • Les acaricides ciblent les acariens;
  • Les avicides ciblent les oiseaux;
  • Les fongicides ciblent les champignons qui causent des maladies aux plantes;
  • Les herbicides ciblent les mauvaises herbes;
  • Les insecticides ciblent les insectes;
  • Les molluscicides ciblent les mollusques terrestres;
  • Les nématicides ciblent les nématodes qui causent des maladies aux plantes;
  • Les phytocides ciblent les espèces végétales herbacées et ligneuses;
  • Les piscicides ciblent les poissons;
  • Les rodenticides ciblent les rongeurs.

Les pesticides sont classés selon leur usage (ex. : commercial ou domestique), en fonction du risque qu’ils représentent pour la santé et l’environnement.

Les pesticides commerciaux sont surtout utilisés en agriculture, essentiellement pour protéger les cultures.

Ils sont également employés :

  • pour l’entretien des espaces verts en milieu urbain;
  • pour la gestion parasitaire;
  • en milieu forestier;
  • dans certains procédés industriels;
  • pour l’entretien des corridors de transport hydroélectrique;
  • pour le contrôle des insectes piqueurs.

Les pesticides domestiques sont, quant à eux, moins nocifs que les pesticides commerciaux et ils peuvent être utilisés pour un usage personnel.

Encadrement des pesticides

Au Canada, le domaine des pesticides est de compétence partagée entre le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux et territoriaux et les instances municipales. L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada contrôle notamment l’homologation, la mise en marché et l’étiquetage des pesticides.

Au Québec, les pesticides sont encadrés par la Loi sur les pesticides Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et ses deux règlements d’application. Voici quelques exigences :

  • Des permis ou certificats sont requis pour vendre ou utiliser des pesticides.
  • Des registres de vente, d’achat ou d’utilisation des pesticides doivent être tenus et conservés.
  • Les ventes doivent être déclarées annuellement au Ministère. Cela permet de réaliser le bilan des ventes de pesticides au Québec.
  • Des distances d’éloignement par rapport aux lacs, aux cours d’eau et aux sites de prélèvement d’eau doivent être respectées lors de l’entreposage, de la préparation ou de l’application des pesticides.
  • L’application de certains pesticides à risque est interdite en milieu urbain et en milieu agricole, à moins que l’agriculteur n’obtienne une justification agronomique.

De façon complémentaire, la Loi sur la qualité de l’environnement et certains de ses règlements encadrent l’utilisation des pesticides. Par exemple, certains projets qui requièrent l’utilisation de pesticides, notamment pour le contrôle des insectes piqueurs, nécessitent une autorisation environnementale du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Pour leur part, les municipalités ont le pouvoir d’établir une réglementation plus poussée, en tenant compte de leurs particularités locales.

Des initiatives axées principalement sur l’information, la sensibilisation et la recherche de solutions de rechange à l’utilisation des pesticides complètent la réglementation.

Exposition aux pesticides

Si vous avez été incommodé par des pesticides, communiquez avec le Centre antipoison du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., au 1 800 463-5060, et suivez les directives qui vous seront données. Si votre état est grave, rendez-vous à l'hôpital en prenant soin d’apporter l’étiquette ou le nom et le numéro d’homologation du produit en cause.

Dernière mise à jour : 6 janvier 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec